Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Encore trop de jeunes conducteurs avec les facultés affaiblies sur les routes

La moitié de la population avec une arrestation pour conduite avec les facultés affaiblies sont des jeunes de 20 à 34 ans. De plus, ce groupe compte pour 41 % des conducteurs récidivistes, malgré le fait que seulement 23 % des permis de conduire émis au Québec sont remis à cette démographique.

D’autres études ont démontré que 38,7 % des décès sur les routes étaient reliés à l’alcool ou les drogues au volant et que de ce nombre plus de 50 % des conducteurs étaient âgés de moins de 35 ans.

L’Association des intervenants en dépendance du Québec (AIDQ) est bien au fait de ces statistiques alarmantes et a profité de la semaine de prévention de la toxicomanie pour sensibiliser les jeunes aux dangers de la conduite à la suite de consommation d’alcool ou de drogues. De tous les accidents mortels impliquant des conducteurs de 16 à 35 ans, 35,4 % sont causés par les drogues, particulièrement le cannabis.

Dans le cadre de consultations sur le renouvellement de la politique québécoise de la jeunesse, l’AIDQ a proposé cinq grandes mesures au Secrétariat de la jeunesse.

La première mesure recommande d’informer autant les jeunes ainsi que leurs parents sur les dangers reliés à la conduite avec facultés affaiblies par l’alcool ou les drogues dès les dernières années du secondaire notamment grâce à des activités de développement au niveau des prises de décision et de l’affirmation de soi auprès des amis, par exemple.

L’AIDQ souhaite également augmenter l’implication des parents en offrant de la documentation permettant d’informer les jeunes sur les dangers de la consommation d’alcool ou de drogues avant la conduite.

L’accès progressif à la conduite avec passagers fait également partie des recommandations soumises par l’AIDQ, tout comme la sensibilisation des passagers à leur impact sur le comportement du conducteur. Puis finalement, l’association souhaite un meilleur encadrement et l’application de mesures préventives et curatives pour les jeunes arrêtés avec un taux d’alcoolémie de moins de 0,08 mg/100 ml.

32 vedettes arrêtées pour conduite avec facultés affaiblies
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.