Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Élections à T.-N.-L. :  Les attaques contre les libéraux dominent la dernière semaine de campagne

Les progressistes-conservateurs et les néo-démocrates à Terre-Neuve-et-Labrador ont continué d'attaquer le Parti libéral, favori dans les sondages, durant cette dernière semaine de campagne.

Le chef progressiste-conservateur, Paul Davis, et le chef néo-démocrate, Earle McCurdy, ont dénoncé le programme libéral, qui, selon eux, mettra des centaines de fonctionnaires à la porte.

Earle McCurdy a lancé un appel aux électeurs pour leur demander d'élire une opposition forte.

Paul Davis s'en est pris cette semaine au programme libéral de vente d'actifs appartenant au gouvernement, laissant entendre que la société d'énergie Newfoundland and Labrador Hydro pourrait être vendue.

Le chef libéral, Dwight Ball, a dû se défendre et a répliqué qu'il n'en était pas question.

Les chefs ont encore la fin de semaine pour courtiser l'électorat, ce qui laisse un peu de temps aux adversaires de Dwight Ball pour inverser la tendance exprimée dans les sondages.

Les électeurs seront appelés aux urnes lundi.

D'après un reportage de Stéfan Thériault

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.