Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Coupe Grey : Le foin est dans la grange pour les Eskimos

Les Eskimos sont prêts pour leur duel face au Rouge et Noir d'Ottawa. L'expression de l'entraîneur-chef Chris Jones et de ses joueurs pour exprimer l'état d'esprit de l'équipe : Le foin est dans la grange.

Un texte de Patrick Henri

Impossible d'être mieux préparé pour le match final qui sera disputé dimanche, selon de nombreux joueurs des Eskimos. « Nous avons répété le plan maintes fois, nous avons poli notre jeu ce matin, il n'y a rien de plus que nous puissions faire, nous sommes prêts », a affirmé Mathieu Boulay.

Mike Reilly est du même avis. « Nous étions déjà prêts lundi. Nous avons passé suffisamment de temps à l'entraînement, c'est le temps de jouer », a indiqué celui qui a déjà remporté la Coupe Grey, comme troisième quart-arrière des Lions de la Colombie-Britannique, en 2011.

Reilly tentera de porter à 10 sa série de victoires. Depuis qu'il est remis d'une blessure au genou, subie lors du premier match de la saison, il n'a jamais perdu.

Même s'il n'a pas pris part aux deux victoires des Eskimos cette saison face au Rouge et Noir, Reilly connaît bien la défense adverse.

Les joueurs du Rouge et Noir ont réussi 62 sacs du quart cette saison, un sommet dans la ligue. La défense d'Ottawa arrive aussi au 1er rang dans plusieurs autres catégories, notamment le nombre de verges accordées, le nombre de passes complétées et le temps de possession de l'adversaire.

Un match comme un autre

L'entraîneur des Eskimos a demandé à ses joueurs de se préparer tout au long de la semaine, comme ils le font lors d'un match de saison.

Pour Jones, il s'agit une première participation à un match de la Coupe Grey comme entraîneur-chef, mais il possède déjà trois bagues de champions.

Il occupait le poste d'instructeur de la ligne défensive des Alouettes en 2002 lorsque les Moineaux ont vaincu les Eskimos, à Edmonton. Il a remporté ses deux autres Coupe Grey comme coordonnateur défensif, en 2008 avec les Stampeders de Calgary et en 2012 avec les Argonauts de Toronto.

Lors de sa dernière rencontre avec les médias avant la tenue du match, il était détendu et s'est même permis de faire quelques blagues.

« Ne vous inquiétez pas, les ballons seront bien gonflés. Les joueurs des Patriots viendront s'en assurer », a-t-il lancé, faisait allusion au scandale des ballons dégonflés.

Les ours polaires de Winnipeg ont parlé

Afin de savoir qui allait remporter le match, le zoo du parc Assiniboine, à Winnipeg, a organisé une activité mettant en vedette ses ours polaires. De la nourriture a été placée près de deux personnages en carton, représentant un joueur des Eskimos et un joueur du Rouge et Noir, dans l'enclos des ours.

Dès l'ouverture de la grille, un d'entre eux, Storm, s'est immédiatement dirigé vers le joueur des Eskimos. Selon les représentants du zoo, cela signifie que les Eskimos seront les champions du 103e match de la Coupe Grey.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.