NOUVELLES
25/11/2015 04:33 EST | Actualisé 25/11/2015 04:33 EST

Surveillance web: le patron de la GRC, Bob Paulson, veut un accès direct à l'info des abonnés

Thinkstock

OTTAWA _ Le commissaire de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), Bob Paulson, a affirmé, mercredi, que les forces policières devraient avoir accès aux renseignements personnels des abonnés de services Internet sans mandat afin de traquer plus efficacement les prédateurs sexuels et les autres criminels qui sévissent en ligne.

En juin dernier, la Cour suprême du Canada avait statué que la police devait avoir l'autorisation d'un juge pour accéder aux données relatives aux activités d'un usager sur le web.

Le plus haut tribunal du pays avait rejeté la notion selon laquelle la loi fédérale sur la vie privée autorise les sociétés à divulguer volontairement l'identité de leurs clients.

Selon la police, les compagnies de télécommunications et les autres fournisseurs de services comme les banques et les entreprises de location demandent maintenant l'aval d'un magistrat pour presque tous les types de requêtes présentées par les autorités concernant les renseignements personnels de leur clientèle.

M. Paulson a dit militer en faveur d'un stratagème administratif qui permettrait aux forces de l'ordre d'avoir directement accès au nom et à l'adresse d'un client tout en respectant la Charte des droits et libertés.

Le verdict de la Cour suprême a été rendu alors que de plus en plus de gens s'inquiètent de la rapidité avec laquelle les autorités accèdent aux renseignements personnels des clients et du peu de supervision accordée à cette pratique.

Galerie photo Les détournements de l'affaire PRISM Voyez les images