NOUVELLES
24/11/2015 01:25 EST | Actualisé 24/11/2016 00:12 EST

Tanzanie: les festivités de la fête nationale remplacées par une campagne de nettoyage

Le nouveau président tanzanien John Magufuli a décidé d'annuler les festivités prévues cette année pour la fête de l'Indépendance et de dépenser l'argent ainsi économisé pour une campagne de nettoyage à l'échelle nationale, selon un communiqué officiel.

"Il est simplement honteux que nous dépensions tant d'argent pour célébrer 54 ans d'indépendance quand notre peuple meurt de choléra", a déclaré M. Magufuli dans un communiqué lu lundi soir à la télévision d'Etat.

"L'argent devrait plutôt être consacré à la mise en oeuvre des services sociaux", a estimé M. Magufuli, en annonçant la campagne de nettoyage.

La Tanzanie a été le théâtre le mois dernier d'une épidémie majeure de choléra, avec près de 5.000 cas recensés - dont 3.500 dans la capitale économique Dar es Salaam, et au moins 74 morts, selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Les cérémonies de la fête de l'Indépendance incluent des défilés militaires, des choeurs et danses traditionnelles au stade national de Dar es Salaam. Le coût de ces célébrations et les économies réalisées avec leur annulation n'ont pas été révélés.

M. Magufuli, élu après avoir remporté les élections du 25 octobre, a depuis introduit une série de mesures d'austérité et a commencé à s'attaquer à la corruption dans la fonction publique.

Il a notamment ordonné la suspension des voyages à l'étranger non impératifs pour les responsables gouvernementaux et exigé que les institutions publiques mettent fin aux dépenses parfois somptuaires consacrées à des dîners ou cocktails et maîtrisent mieux les frais liés à des séminaires ou conférences.

La Tanzanie est née en 1964 de l'union du Tanganyika - continental - et de l'archipel de Zanzibar. Le Tanganyika avait accédé à l'indépendance en 1961 et Zanzibar en 1963.

jku/pjm/cyb/ayv/jhd