NOUVELLES
24/11/2015 01:27 EST | Actualisé 24/11/2016 00:12 EST

Syrie: trois journalistes russes blessés par une roquette antichar (Défense)

Trois journalistes russes ont été légèrement blessés par une roquette antichar tombée près de leur voiture alors qu'ils quittaient une position militaire de l'armée syrienne dans le nord-ouest de la Syrie, a annoncé mardi le ministère russe de la Défense.

"Une roquette antichar a été tirée lundi contre la voiture d'un groupe de journalistes russes qui quittait les positions de l'armée gouvernementale syrienne dans le secteur du village de Dagmachliya, près de la colline stratégique de Zweik", dans la province de Lattaquié (nord-ouest de la Syrie), a-t-il annoncé.

"Trois journalistes ont été légèrement blessés, l'un d'eux souffre de contusions", a précisé le ministère, ajoutant qu'ils étaient désormais rentrés à la base aérienne russe de Hmeimim où ils reçoivent des soins médicaux.

Deux journalistes travaillaient pour la chaîne de télévision financée par le Kremlin, Russia Today (RT), et le troisième pour l'agence de presse TASS.

Selon RT, la roquette antichar a explosé "près de la voiture" des journalistes.

"Ils tiennent bon. Ce sont des journalistes de guerre courageux", a déclaré sur Twitter Margarita Simonian, rédactrice en chef de RT.

La chaîne a publié sur son site une vidéo de l'attaque où l'on voit la voiture des journalistes croiser plusieurs groupes de combattants, a priori de l'armée du président Bachar al-Assad, avant d'être touchée sur la gauche par ce qui semble être une roquette anti-char.

De nombreux journalistes de journaux et chaînes de télévision pro-Kremlin ont été invités à suivre l'opération militaire russe en Syrie, commencée par Moscou le 30 septembre à la demande de Damas, dont la Russie est un fidèle allié.

all/kat/alc

TWITTER