NOUVELLES
24/11/2015 13:36 EST | Actualisé 24/11/2016 00:12 EST

Les changements climatiques menacent la sécurité mondiale, disent des experts

OTTAWA — Des responsables européens préviennent que les changements climatiques posent une menace majeure à la sécurité mondiale, au même titre que le terrorisme et les cyberattaques.

Et ils estiment que cela devrait inciter encore davantage les leaders politiques et leurs gouvernements à conclure, lors de la conférence internationale sur le climat à Paris la semaine prochaine, une entente contraignante pour freiner le réchauffement de la planète.

Le lien entre les changements climatiques et la sécurité internationale a été au coeur d'une rencontre, mardi, à Ottawa, qui réunissait diplomates et experts de la sécurité de l'Europe, des États-Unis et du Canada. La rencontre s'est tenue alors que le premier ministre Justin Trudeau se préparait pour un voyage dans trois pays qui se terminera, lundi, à la conférence des Nations unies sur le climat à Paris.

Nicolas Regaud, un conseiller spécial sur les relations internationales pour le ministère français de la Défense, a souligné que les sécheresses et les famines causées par les changements climatiques entraîneraient des migrations massives vers des villes déjà densément peuplées — alimentant le terrorisme et le crime organisé.

M. Regaud a affirmé qu'un effort au plus haut niveau politique était engagé pour faire de la conférence à Paris un succès, et que ces responsables politiques ont fait valoir à répétition le lien étroit entre changements climatiques et sécurité internationale.

Le général Finn Hannestad, l'attaché norvégien à la défense à Washington, a affirmé que la fonte de la glace arctique amplifiait et accélérait les changements climatiques à travers le monde — suscitant des enjeux majeurs de politique étrangère sur le commerce, la migration massive, l'aide humanitaire, la prévention des conflits et la sécurité.

«Nous devons les aborder pour ce qu'ils sont — une menace majeure à la sécurité mondiale, a dit M. Hannestad. Les changements climatiques sont dans la même catégorie que l'extrémisme violent, les cyberattaques, le crime organisé et les pandémies. Ce n'est pas moins sérieux qu'un conflit armé.»

Un rapport préparé pour les ministres des Affaires étrangères du G7 brossait également plus tôt cette année un lien entre les changements climatiques et les menaces à la sécurité.