NOUVELLES
24/11/2015 18:11 EST | Actualisé 24/11/2016 00:12 EST

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Les cours du pétrole sont repartis à la baisse mercredi en Asie, les craintes quant à une offre excessive d'or noir contrebalançant les effets des tensions géopolitiques.

Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier cédait 11 cents à 42,76 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, la référence européenne du brut, pour livraison en janvier, perdait sept cents à 46,05.

Les cours avaient nettement bondi mardi à l'occasion d'un regain de tensions entre la Russie et la Turquie, qui a abattu un avion militaire russe.

"Les cours ont été poussés à la hausse par les tensions au Proche-Orient", a déclaré Bernard Aw, analyste chez IG Markets à Singapour. "Mais il est peu probable que les tensions dégénèrent étant donné l'importance des échanges entre les deux pays, ce qui peut vouloir dire que nous aurons une solution diplomatique".

Les marchés, préoccupés par une offre globale surabondante, attendent déjà le sommet de l'Opep du 4 décembre, pour voir si le cartel est disposé à réduire des niveaux élevés de production.

Qu'elle vienne des Etats-Unis, de la Russie ou de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, la surabondance mondiale a largement contribué à faire chuter le marché lors de la seconde moitié de 2014, puis à le maintenir à un bas niveau pendant 2015.

Comme chaque semaine, les investisseurs attendent aussi le rapport du ministère américain de l'Energie (DoE) sur les stocks de brut aux Etats-Unis, qui sont un indicateur de la demande chez le premier consommateur mondial d'or noir.

Mardi à la clôture, le WTI a pris 1,12 dollar à 42,87 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le Brent a gagné 1,29 dollar à 46,12 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

mba/fa/ev/plh

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP