NOUVELLES
24/11/2015 08:55 EST | Actualisé 24/11/2016 00:12 EST

France: garde à vue pour un imam salafiste proche de jihadistes français

Un imam salafiste, qui a été le mentor présumé de plusieurs jihadistes français, a été interpellé mardi dans le sud-ouest de la France et placé en garde à vue pour "détention illégale d'arme à feu", a-t-on appris de sources proches de l'enquête.

L'arme en question, un fusil de chasse en vente libre mais soumis à enregistrement, a été saisie de façon "incidente" lors d'une perquisition au domicile de l'homme, Olivier Corel, à Artigat, dans l'Ariège, selon les mêmes sources.

Agé de 69 ans, ce Français d'origine syrienne est depuis des années dans le collimateur des services de renseignement français.

Surnommé "l'émir blanc", il a été le mentor présumé de Mohamed Merah, assassin en 2012 dans la région de Toulouse de trois militaires et quatre juifs dont trois enfants avant d'être abattu par la police, et d'un autre jihadiste français, Fabien Clain.

La voix de Fabien Clain a été identifiée dans une revendication audio par le groupe Etat islamique (EI) des attentats de Paris, les pires jamais commis sur le sol français, qui ont fait 130 morts et 350 blessés le 13 novembre.

Olivier Corel avait été interpellé dans le cadre de l'affaire Merah puis remis en liberté. Auparavant, il avait été inculpé pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste" dans le cadre d'une affaire de filière jihadiste vers l'Irak mais avait bénéficié d'un non-lieu.

chv-pta/rz/bpi/mr