NOUVELLES
24/11/2015 04:11 EST | Actualisé 24/11/2016 00:12 EST

Football: la Liga espagnole lance un partenariat avec l'Afrique du Sud

Javier Tebas, le président de la ligue espagnole de football a annoncé mardi à Johannesburg, la création de "La Liga Africa", un partenariat avec la ligue sud-africaine qui se traduira par une tournée d'un ou deux clubs espagnols en Afrique du Sud l'été prochain.

"L'été prochain, nous allons organiser le "LFP World Challenge" où des clubs de première division espagnole vont venir ici rencontrer des équipes sud-africaines. Ce ne sera pas le Barca ou le Real mais ça pourra être l'Atletico Madrid, Valence ou encore l'Athletic Bilbao", a expliqué M. Tebas.

"L'Afrique du Sud est notre porte d'entrée pour l'Afrique. Ces matches ne sont que le début et nous voulons faire d'autres évènements" a-t-il ajouté précisant qu'il souhaitait dans un deuxième temps "ouvrir des écoles de football" pour former des jeunes dans le pays.

Les ambassadeurs du championnat espagnol, les anciens joueurs du FC Barcelone et du Real Madrid Luis Figo, Roberto Carlos et Christian Karembeu devraient également se rendre en Afrique du Sud l'été prochain.

"L'Afrique du Sud est un pays stratégique pour le développement de la Liga en Afrique car nos diffuseurs sur le continent sont basés ici à Johannesburg", a indiqué M. Tebas en marge d'une visite à la fondation Nelson Mandela, à Johannesburg, mardi.

La ligue de football espagnole ne veut pas se contenter de l'Afrique du Sud et devrait lancer des initiatives similaires au Nigeria, en Angola, au Mozambique et en Tanzanie, selon son président.

Javier Tebas est également revenu sur l'élection du président de la Fifa qui a lieu le 26 février prochain et notamment sur la candidature du sud-africain Tokyo Sexwale.

"Les présidents de ligue ne votent pas à ce scrutin, malheureusement. Mais je crois que le fait que M. Sexwale ne vienne pas du monde du football, qui est un monde trop corrompu est une bonne chose"

"Le football a besoin d'air frais et cet homme peut lui en donner", a-t-il poursuivi.

Outre Tokyo Sexwale, quatre autres candidats se disputent la présidence de la Fifa: son vice-président, le cheikh Salman du Bahreïn, l'Italo-Suisse Gianni Infantino, le Français Jérôme Champagne et le Prince Ali de Jordanie

pid/cpb/jcp