NOUVELLES
24/11/2015 08:40 EST | Actualisé 24/11/2016 00:12 EST

Bruxelles: policiers supplémentaires et premières réouvertures attendus mercredi

Bruxelles, toujours en alerte terroriste maximale, attendait l'arrivée de centaines de policiers et militaires supplémentaires mercredi pour la réouverture progressive des écoles et du métro, tandis que certains lieux culturels et magasins affichaient leur volonté d'ouvrir malgré les mesures de sécurité.

Le gouvernement fédéral mobilisera à partir de mercredi 300 policiers supplémentaires pour la protection des écoles bruxelloises et quelque 200 militaires supplémentaires seront affectés à la sécurisation du métro, a-t-on appris auprès du ministère de l'Intérieur, qui a refusé de préciser le nombre total de forces de l'ordre mobilisées.

La réouverture des écoles et métros fermés depuis samedi avait été annoncée dès lundi soir par le Premier ministre Charles Michel, malgré le maintien au niveau 4, le plus élevé, de la menace terroriste, considérée comme "sérieuse et imminente" dans l'ensemble de l'agglomération bruxelloise.

La Ville de Bruxelles a annoncé mardi en fin d'après-midi la réouverture des lieux et centres culturels dont elle a la tutelle. Les musées à sa charge ont rouvert dès mardi, a précisé la Ville.

Les grands musées fédéraux restaient toutefois fermés, comme le Musée Royal des Beaux-Arts, l'un des fleurons bruxellois.

"La culture ainsi que les valeurs d'ouverture et de tolérance qu'elle véhicule sont d'une importance capitale. D'autant plus dans le climat que nous connaissons aujourd'hui. C'est pourquoi j'invite tous les Bruxellois à pousser à nouveau les portes des lieux culturels pour vivre de beaux moments", a déclaré Karine Lalieux, élue chargée de la culture à la ville de Bruxelles, dans un communiqué.

Toutes les institutions qui souhaitaient rouvrir s'empressaient néanmoins d'assurer que des mesures de prévention supplémentaires étaient prises.

Le théâtre bruxellois Le Public, qui n'avait renoncé qu'au dernier moment samedi à fermer ses portes, rouvrira dès mardi soir pour, "face à l'intolérable, (...) ne pas laisser s'installer le silence", tout en recommandant de venir "sans sacs superflus".

Les appels se multipliaient, surtout sur les réseaux sociaux, pour que la vie reprenne son cours. Ainsi le ministère de l'Economie faisait part d'un "retour à la normale" de ses activités mercredi.

Le multiplexe Kinépolis a également annoncé la réouverture de ses portes, avec "les mesures de sécurité supplémentaires" et "le soutien de la police à proximité immédiate du complexe".

Les magasins aussi ont commencé à rouvrir, comme le géant du meuble Ikea à Anderlecht ou la grande galerie commerciale de la Toison d'Or, non loin du Palais royal de Bruxelles.

mla/agr/cls