NOUVELLES
24/11/2015 06:35 EST | Actualisé 24/11/2016 00:12 EST

Alerte: la CEIC y va de plusieurs recommandations

MONTRÉAL — Dans son rapport tant attendu, la Commission Charbonneau y va de nombreuses recommandations pour assainir les moeurs dans l'industrie, parmi lesquelles une loi pour mieux protéger les lanceurs d'alerte et l'identification de l'employeur de celui qui fait un don à un parti politique.

De même, la commission recommande de prévoir la suspension temporaire d'un élu qui est poursuivi pour corruption ou collusion et de «réfléchir» à la durée du mandat des maires.

Elle recommande aussi d'interdire au personnel des ministères de solliciter des contributions politiques aux fournisseurs et bénéficiaires de leur ministère.

Elle recommande également de resserrer les règles concernant l'acceptation de cadeaux par des titulaires de charges publiques de la part de fournisseurs.

La première des recommandations de la CEIC consiste en la création d'une Autorité des marchés publics, chargée d'encadrer les marchés publics pour assurer l'intégrité des processus.

Elle prône également l'établissement d'une véritable culture de l'éthique à tous les niveaux, ce qui passe par une meilleure formation et des mises à jour.

De même, la commission d'enquête sur l'industrie de la construction recommande le maintien d'une expertise au sein du ministère des Transports.