POLITIQUE
23/11/2015 12:17 EST

Herb Metcalfe, un ancien stratège libéral, coupable d'évasion fiscale et condamné à la prison avec sursis

capitalhillgroup.ca

OTTAWA – Un ancien stratège libéral, qui a travaillé pour Stéphane Dion en 2006, met le parti au pouvoir dans l'eau chaude.

Herbert « Herb » Metcalfe a été reconnu coupable d’évasion fiscale à la fin septembre et a été condamné à payer une importante amende - 396 259 $, qui équivaut aux taxes et impôts éludés – en plus d’une peine de prison avec sursis.

Une enquête menée par l’Agence du revenu du Canada (ARC) a révélé que le consultant et lobbyiste du Capital Hill Group, à Ottawa, avait omis de déclarer un montant de 1,4 million de dollars entre 2002 et 2006.

« M. Metcalfe a préparé ses déclarations chaque année à la main, et savait, ou fermait volontairement les yeux sur le fait qu’il devait déclarer le revenu perçu dans ses déclarations, et que l’impôt était payable sur ce revenu », peut-on lire dans le communiqué de presse de l’ARC.

Celui qui a occupé des rôles clés dans les gouvernements de Pierre Trudeau a aussi participé à la campagne de Stéphane Dion dans la course au leadership du Parti libéral du Canada en 2006. Ce dernier est maintenant ministre des Affaires étrangères.

Metcalfe est aussi un proche du ministre de la Sécurité publique Ralph Goodale et de l’ancien député John Manley.

Le bureau de Stéphane Dion a indiqué que le ministre n’aurait « aucun commentaire sur une affaire juridique privée ».

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Le premier cabinet de Justin Trudeau Voyez les images