NOUVELLES
23/11/2015 09:58 EST | Actualisé 23/11/2015 09:58 EST

Apprendre la conduite hivernale en famille

Courtoisie

Comme tous les Québécois, quand vous prenez la route en hiver, vous êtes persuadés que vous allez être en mesure d’affronter tous les éléments, peu importe les conditions. Après tout, votre voiture est en bon état, et vous avez de l’expérience derrière le volant.

« La conduite hivernale, c’est beaucoup plus que ce que l’on pense. C’est d’abord et avant tout d’avoir la maitrise complète de son véhicule, ou à tout le moins de savoir comment réagir, en toutes circonstances », explique Carl Nadeau, pilote professionnel et instructeur en chef de l’Académie de conduite hivernale Michelin.

Offerte pour la quatrième année consécutive sous la direction de Carl Nadeau, l’Académie se donne d’abord comme mission de sensibiliser les conducteurs, tous les conducteurs, à une conduite sécuritaire, peu importe les conditions.

Galerie photo Sept voitures parmi les plus dangereuses de tous les temps Voyez les images

« Je suis conscient que les pneus sont le premier outil qui permettra à la voiture d’être efficace. Mais même avec les meilleurs pneus, si vous ne savez pas contrôler la voiture, vous aurez de la difficulté à vous en sortir indemne », poursuit l’instructeur en chef.

Tournée vers les jeunes conducteurs

Cette année, l’Académie, qui ne tenait qu’une seule journée d’activité à Montréal et une autre à Toronto, misait sur les relations parents-enfants pour améliorer la conduite hivernale des conducteurs. On invitait en effet les jeunes conducteurs, et même ceux titulaires d’un simple permis d’apprenti, à participer aux activités sur une surface conçue pour l’occasion.

Pour s’assurer que le message se rendait bien cependant, on invitait aussi les parents à suivre le cours. « Les jeunes vont parler de leur expérience en partant d’ici, mais nous espérons que les parents le feront aussi, et que ce duo de porte-parole de la sécurité sera plus efficace pour transmettre le message de conduite prudente », continue Carl Nadeau.

LIRE AUSSI: Comment bien préparer son véhicule à l’hiver

Une séance à l’Académie

Cas vécu. Lynda, mère d’un adolescent de 16 ans, accompagne son fiston, William, lui-même titulaire d’un permis d’apprenti.

Sous la pluie, Lynda, une conductrice peu confiante sur les routes hivernales, apprendra à maitriser son véhicule en dérapage, à mieux contrôler ses changements de voie, et corrigera les vilains défauts qui la faisaient réagir trop brusquement sur chaussée glissante.

Galerie photo Les 6 plus belles routes d'hiver au Canada Voyez les images

William, de son côté, maîtrise d’abord les rudiments du dérapage, apprenant comment contrebraquer ou conserver la bonne trajectoire. Sur une chaussée plastifiée et mouillée, il devra freiner brusquement tout en conservant sa trajectoire rectiligne, ou apprendre à maitriser le véhicule en virage, malgré les conditions difficiles.

La plus grande difficulté pour les deux conducteurs : apprendre à regarder l’endroit où ils veulent aller plutôt que celui où ils s’en vont. Après plus de deux heures d’exercices, et un petit défi parent-enfant sur le contrôle du dérapage, les deux élèves étaient épuisés. Mais heureux.

Pour Lynda, « c’est la première fois que je sens que je suis capable de prévoir ce qui va réellement se passer avec ma voiture si je dérape, et que je me sens en confiance de réagir de la bonne façon. » William, de son côté, anticipe avec moins d’anxiété la saison hivernale. « Je n’ai que 5 mois d’expérience derrière le volant, alors j’en avais beaucoup à apprendre, mais cela m’a donné confiance. »

Carl Nadeau écoute les deux élèves avec le sourire. « C’est exactement ce genre de réaction que nous souhaitons. Les exercices que nous avons faits sont élémentaires, mais ils ont atteint leur objectif : rendre des conducteurs plus sûrs d’eux, et donc plus sécuritaires sur la route. »

L’Académie de conduite hivernale Michelin n’est que temporaire, mais de nombreuses écoles de conduite hivernale offrent des formations pour débutants et avancées tout au long de l’hiver, dans plusieurs régions du Québec.

Galerie photo Les voitures les plus sécuritaires à moins de 20 000$ Voyez les images