NOUVELLES
21/11/2015 04:34 EST | Actualisé 21/11/2015 10:54 EST

Les producteurs de sirop d'érable du Québec veulent conquérir le monde (VIDÉO)

La Fédération des producteurs acéricoles du Québec tient son premier Salon érable en ville au Centre des congrès de Québec. Elle veut convaincre les consommateurs de partout au monde d'adopter l'érable comme sucre de consommation courante.

Les 7300 producteurs de sirop d'érable prévoient, augmenter d'ici 2 à 3 ans, leur nombre d'entailles de 2 à 3 millions pour répondre à la demande croissante.

Le directeur général de la Fédération, Simon Trépanier, explique que les producteurs tentent de changer l'image du sirop d'érable pour faire comprendre aux consommateurs qu'ils peuvent utiliser le produit bien au-delà du déjeuner.

« Historiquement, le sirop d'érable on le mettait sur les gaufres et les crêpes, mais on sait que le sirop d'érable est un aliment extrêmement polyvalent », dit-il.

Le chef Daniel Vézina est le porte-parole du Salon, il croit que c'est l'occasion idéale pour découvrir de nouveaux produits à base d'érable, par exemple le cola et les noix caramélisées.

« Le sirop d'érable je pense qu'il n'y a rien de meilleur! L'homme a réussi à faire avec de l'eau de sève, de l'or. »

— Daniel Vézina, porte-parole, Salon érable en ville

Le Québec fournit 70% de la production de sirop d'érable mondiale. En 2014, la province a exporté 84 millions de livres de sirop d'érable. C'est l'équivalent de 1700 camions semi-remorques qui ont été envoyé dans 52 pays.

Galerie photo La cabane urbaine de Montréal Voyez les images