NOUVELLES
20/11/2015 23:01 EST | Actualisé 20/11/2016 00:12 EST

Le président chinois Xi Jinping "condamne fermement" l'attaque jihadiste de Bamako

Le président chinois Xi Jinping a "fermement condamné" samedi l'attaque sanglante d'un hôtel international qui a fait au moins 21 morts, dont trois Chinois, à Bamako, revendiquée par un groupe jihadiste.

La Chine "va renforcer sa coopération internationale, pour combattre les activités terroristes violentes qui touchent des innocents, pour maintenir la paix et la tranquillité", a déclaré Xi Jinping selon un texte cité par la télévision centrale.

L'entreprise publique chinoise China Railway Construction, a confirmé la mort de trois de ses cadres qui étaient en visite au Mali pour discuter de projets de coopération avec des gouvernements africains.

Quatre ressortissants chinois ont été secourus, selon le ministère des Affaires étrangères chinois.

Dans la soirée de vendredi, Al-Mourabitoune, le groupe du chef jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar proche d'Al-Qaïda, a revendiqué l'attaque dans un document sonore parvenu à la chaîne qatarie Al-Jazeera.

L'attaque avec prise d'otages, qui s'est terminée par l'intervention de forces maliennes et étrangères, survient une semaine après les attentats meurtriers à Paris, qui ont fait 130 morts et plus de 350 blessés et que le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqués.

bxs/mtp/we/pt