NOUVELLES
21/11/2015 11:59 EST | Actualisé 21/11/2016 00:12 EST

Le Bangladesh exécute deux leaders de l'opposition pour crimes de guerre

NEW DELHI — Un haut dirigeant des services correctionnels du Bangladesh a annoncé, samedi, que deux influents leaders de l'opposition avaient été exécutés pour avoir perpétré des crimes de guerre lors de la guerre d'indépendance contre le Pakistan en 1971.

En entrevue avec l'Associated Press, Mohammad Jahangir Kabir a affirmé que le chef du Parti nationaliste du Bangladesh, Salahuddin Quader Chowdhury, et le secrétaire général de la formation Jamaat-e-Islami, Ali Ahsan Mohammad Mujahid, avaient été pendus à 0 h 55, heure locale, à la prison centrale de Dacca, la capitale bangladaise.

Selon M. Kabir, les deux hommes ont été exécutés ensemble et en même temps.

Le pays a été mis sur un pied d'alerte et les mesures de sécurité près du pénitencier ont été renforcées afin d'éviter toute explosion de violence.

Les deux leaders avaient été déclarés coupables de crimes de guerre, incluant génocide, viol et torture, par un tribunal extraordinaire en 2013.

Les gestes reprochés auraient été commis durant la guerre d'indépendance du Bangladesh il y a plus de 40 ans.

Les autorités américaines et les groupes de défense des droits de la personne soutiennent que les procès des deux hommes étaient entachés d'irrégularités.