NOUVELLES
20/11/2015 20:50 EST | Actualisé 20/11/2016 00:12 EST

Honduras: cinq Syriens emprisonnés pour avoir tenté d'aller aux USA avec de faux passeports

Cinq Syriens arrêtés au Honduras alors qu'ils tentaient d'aller aux Etats-Unis avec de faux papiers ont été placés en détention provisoire dans l'attente de leur jugement, a annoncé samedi un porte-parole de la justice.

Le ministère public a accusé les cinq hommes de "falsification de documents publics et usurpation de l'état civil". Ils ont été emprisonnés au pénitencier national de Tamara, à 25 km au nord de la capitale Tegucigalpa, a déclaré à l'AFP la porte-parole du tribunal, Bárbara Castillo.

Les cinq hommes étaient en possession de passeports volés en Grèce au moment de leur arrestation à l'aéroport de Tegucigalpa.

La falsification de documents officiels est passible au Honduras d'une peine de deux à neuf ans de prison, tandis que l'usurpation d'identité est punie par trois à six ans de prison.

Les autorités du Honduras avaient annoncé mercredi l'arrestation de ces cinq Syriens, détenus la veille à l'aéroport de Tegucigalpa, alors qu'ils "venaient de Syrie directement au Honduras, à travers plusieurs vols", puis comptaient ensuite rejoindre les Etats-Unis, selon la police.

Cette décision judiciaire survient une semaine après les attentats de Paris, qui ont fait 130 morts et ont été revendiqués à l'organisation Etat islamique (EI), qui opère notamment en Syrie.

nl/fj/tll/mba