NOUVELLES
20/11/2015 08:51 EST | Actualisé 20/11/2016 00:12 EST

Un chien de thérapie aide une jeune fille à témoigner dans un procès

PRINCE GEORGE, C.-B. — Un chien de thérapie a aidé une jeune fille à témoigner lors d'un procès pour une agression violente, qui se tenait à Prince George, en Colombie-Britannique.

Max, un Labrador de neuf ans, a aidé la témoin de neuf ans à livrer sa version des faits lors du procès qui s'est tenu plus tôt ce mois-ci, marquant la première apparition d'un chien de thérapie à la Cour suprême de Colombie-Britannique.

Un représentant de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de Prince George a raconté que la fillette avait caressé le chien tout au long de son témoignage. Celui-ci fixait du regard sa camarade lorsqu'elle répondait aux questions de la cour.

Pendant les pauses, la jeune témoin dessinait des croquis de Max, faisait faire des acrobaties au chien et lui a même mis un bonnet de douche sur la tête.

La GRC a expliqué que la fillette avait été témoin de l'agression commise il y a plusieurs mois, qu'elle avait rencontré Max peu de temps après et qu'elle avait développé une belle relation avec lui.

La GRC de Prince George a commencé à travailler avec des chiens de thérapie il y a deux ans. Un autre chien de l'escouade, Grimmus, réconforte les victimes directement sur les scènes de crime.