NOUVELLES
20/11/2015 03:25 EST | Actualisé 20/11/2016 00:12 EST

Suède: la famille de Raoul Wallenberg demande qu'il soit déclaré mort

La famille du diplomate suédois Raoul Wallenberg, sauveur de dizaines de milliers de juifs lors de la Seconde Guerre mondiale et disparu après son arrestation par les Soviétiques, a demandé vendredi qu'il soit déclaré mort à l'état-civil.

"La demande d'un acte de décès est une manière de faire face au traumatisme que nous avons vécu, de refermer un chapitre et de passer au suivant", a expliqué la famille dans un communiqué transmis à l'AFP, le jour où ses membres se rendaient devant l'administration fiscale suédoise.

Raoul Wallenberg, né le 4 août 1912, avait rejoint Budapest occupé par l'Allemagne nazie en juillet 1944 et sauvé des juifs de la mort en leur délivrant des papiers suédois lors des derniers mois de l'Holocauste.

Il avait aussi frénétiquement acheté des bâtiments en Hongrie pour y loger autant de juifs que possible, et invoqué un statut extraterritorial.

Aperçu pour la dernière fois entouré d'officiers soviétiques à Budapest le 17 janvier 1945, il avait ensuite disparu.

La famille Wallenberg cherche depuis à savoir pourquoi il a été arrêté en pleine bataille de Budapest, et ce qui est advenu de lui ensuite.

En 1957, l'Union soviétique publiait un document montrant qu'il avait été détenu à la Loubianka, le siège du KGB à Moscou, et qu'il était mort de crise cardiaque le 17 juillet 1947. Cette version a toujours inspiré des doutes, y compris d'historiens affirmant qu'il avait dû être exécuté.

En 2000, le président d'une commission d'enquête russe concluait qu'il avait été exécuté par arme à feu à la Loubianka en 1947 pour des raisons politiques. Mais il n'a donné aucun détail ni avancé de preuve formelle, et la famille ne cesse d'en réclamer depuis.

je/po/hh/at