NOUVELLES
20/11/2015 15:52 EST | Actualisé 20/11/2016 00:12 EST

Mission confirmée: la NASA demande à SpaceX d'envoyer des astronautes sur l'ISS

La NASA a formalisé vendredi l'ordre de mission adressé au groupe privé américain SpaceX d'envoyer des astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS), avec un départ attendu en 2017 comme pour son concurrent Boeing.

"La NASA a franchi une étape importante vendredi dans l'expansion du terrain des opportunités de recherches à bord de la Station spatiale internationale (ISS) avec la première commande passée" au groupe californien SpaceX "pour envoyer des astronautes (dans l'espace) depuis le sol américain", écrit l'agence spatiale dans un communiqué.

Le Dragon V-2 de SpaceX doit, à partir de fin 2017, transporter des astronautes vers l'ISS dans le cadre d'un contrat de 2,6 milliards de dollars passé avec la Nasa en 2014. Boeing a également été retenu par l'agence spatiale pour offrir ce service avec sa capsule CST-100 Starliner, avec un contrat de 4,2 milliards de dollars.

La Nasa avait annoncé l'ordre de mission concernant Boeing en mai. Elle présentera quatre commandes au total, précise l'agence dans son communiqué.

"Le choix du groupe qui enverra sa mission vers la station en premier sera fait plus tard", indique la NASA. Boeing avait auparavant affirmé que sa capsule privée serait la première à s'amarrer à la Station en 2017.

Les missions débuteront fin 2017 "à condition que les prestataires présentent les conditions de préparations nécessaires", selon la NASA.

SpaceX a été fondé par le milliardaire Elon Musk, également co-fondateur du fabriquant de voitures électriques de luxe Tesla et de Paypal.

Lorsque sa capsule Dragon V-2 "emmènera des astronautes de la NASA jusqu'à la station spatiale en 2017, ces derniers voyageront à bord du vaisseau spatial le plus sûr et fiable à avoir jamais volé", assure Gwynne Shotwell, présidente de SpaceX, citée dans le communiqué de la NASA.

SpaceX avait subi un sérieux revers le 28 juin lorsque sa fusée Falcon 9, dont la capsule non habitée Dragon devait approvisionner l'ISS, a explosé peu après le décollage.

Les Etats-Unis ont mis fin au programme de navettes spatiales en 2011. En attendant que le secteur privé, avec l'aide de fonds de la NASA, développe des engins pour transporter les astronautes, ils dépendent entièrement des capsules russes Soyouz.

"Il est important de pouvoir compter sur les capacités robustes et saines d'au moins deux groupes américains pour envoyer des astronautes et du matériel" vers l'ISS, souligne une responsable de la NASA, Kathy Lueders, dans le communiqué.

ksh/elc/faa