NOUVELLES
20/11/2015 04:52 EST | Actualisé 20/11/2016 00:12 EST

Le surplus de 1 milliard $ doit aller à l'éducation, selon l'opposition

QUÉBEC — L'opposition demande au gouvernement Couillard de réinvestir en éducation le milliard de dollars de surplus dégagé depuis le début de l'année.

Les trois partis d'opposition en Chambre ont fait front commun, chose rare, vendredi, pour exiger, avec des coalitions de parents, un réinvestissement urgent, après les compressions imposées dans les 19 derniers mois.

Selon le porte-parole péquiste en éducation, Alexandre Cloutier, il y a maintenant les marges de manoeuvre requises pour embaucher des professionnels et du soutien aux enseignants, notamment pour les élèves en difficulté. Il faisait référence au rapport mensuel des opérations financières du gouvernement qui révélait récemment que l'Éat a dégagé un surplus de 944 millions $ dans les cinq premiers mois de l'exercice financier.

La représentante de la Coalition des parents pour l'école publique, Ève Kirlin, a aussi réclamé l'investissement de ces surplus en éducation.

La porte-parole du groupe Je protège mon école publique, Pascale Grignon, a pour sa part affirmé que les récents attentats de Paris font prendre conscience de l'importance de l'éducation de qualité, qui donne des outils au Québec et aux enfants afin que la liberté et le respect gardent le dessus sur l'ignorance, la violence et l'injustice.