NOUVELLES
19/11/2015 21:11 EST | Actualisé 19/11/2016 00:12 EST

Inde: l'ancien patron d'un groupe de médias arrêté dans une affaire de meurtre

L'ancien patron du groupe de médias indien Star India a été arrêté dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'une jeune femme qui fascine le pays, ont annoncé vendredi les enquêteurs.

L'organisme indien chargé des enquêtes criminelles les plus délicates, le Central Bureau of Investigation (CBI) a arrêté Peter Mukerjea jeudi soir, après avoir mis en examen sa femme pour le meurtre de sa fille née d'une précédente relation.

"Il a été arrêté et placé en garde à vue à Bombay", a dit à l'AFP un responsable du CBI sous couvert de l'anonymat.

"Nous avons pris cette décision étant donné les incohérences dans ses déclarations sur l'ampleur de sa connaissance de cette affaire de meurtre. Une fois la garde à vue terminée, nous déciderons des chefs d'accusation qui pourraient être pris à son encontre".

Sa femme, Indrani Mukerjea, est accusée, tout comme son chauffeur et son ex-mari Sanjeev Khanna, d'avoir étranglé Sheena Bora avant de jeter son corps dans une forêt et de le brûler.

Bora, 22 ans, a été tuée en avril 2012 et son corps découvert plusieurs mois après dans une forêt de l'Etat du Maharashtra, dont Bombay est la capitale.

Indrani a été arrêtée en août, soupçonnée du meurtre de la jeune femme, qui avait une relation avec le fils de Peter Mukerjea né d'un précédent mariage.

Peter Mukerjea a dirigé Star India, propriété du groupe Fox, de 1997 de 2007 avant de créer son propre groupe de télévision. Il est considéré comme l'un des plus puissants dirigeants indiens des médias.

Son arrestation survient alors que le CBI vient d'annoncer la mise en accusation d'Indrani Mukerjea et son ex-chauffeur et son ancien mari pour le meurtre de Bora, l'enlèvement, la destruction de preuve, la création et l'utilisation de faux documents.

La presse indienne fait ses choux gras de cette affaire, tentant de démêler les liens de famille complexes qui réunissent les acteurs de cette affaire et de trouver le mobile de ce meurtre.

ayp-pdh/cc/ef/jh