NOUVELLES
20/11/2015 02:25 EST | Actualisé 20/11/2016 00:12 EST

Hôtel attaqué à Bamako: au moins sept Chinois et six employés de Turkish Airlines parmi les otages

Au moins sept touristes chinois et six employés de la companie turque Turkish Airlines se trouvent parmi les personnes retenues en otages vendredi à l'hôtel Radisson de Bamako, ont rapporté l'agence Chine nouvelle et une source gouvernementale turque.

Les forces spéciales maliennes ont donné l'assaut contre l'hôtel et ont "pu libérer une dizaine de personnes", a affirmé à l'AFP le porte-parole du ministère malien de la Sécurité intérieure selon lequel trois otages ont été tués.

L'agence oficielle Chine nouvelle, qui a indiqué avoir été en contact avec l'un des touristes chinois, a mentionné "une dizaine d'assaillants" armés.

Cet otage, identifié uniquement par son nom de famille, Chen, a dit avoir entendu "plusieurs coups de feu" à environ 06H30 GMT, puis des fusillades "sporadiques".

"Une odeur de fumée s'est répandue dans les couloirs et les chambres, l'internet a été coupé et la réception de l'hôtel ne répondait plus aux appels téléphoniques", a-t-il expliqué, cité par l'agence.

Contactée par l'AFP, l'ambassade de Chine au Mali faisait quant à elle état de "huit ressortissants chinois" parmi les otages, tout en indiquant que ce comptage était "en cours de vérification".

Pour sa part, une source gouvernementale turque a indiqué à l'AFP que "six employés de la Turkish Airlines" se trouvaient à l'hôtel.

La THY dessert de nombreuses destinations en Afrique dont la capitale malienne.

bur-jug-BA/ehl/at/jh