NOUVELLES
20/11/2015 15:48 EST | Actualisé 20/11/2016 00:12 EST

Haïti: un mort et un blessé grave lors d'une manifestation de l'opposition

Un manifestant a été tué par balle et un autre blessé à la tête à coup de machette vendredi à Port-au-Prince au cours d'incidents qui ont émaillé la fin d'une manifestation organisée par l'opposition, a constaté une journaliste de l'AFP.

Les manifestants protestaient contre les résultats électoraux donnant le candidat du pouvoir en tête du premier tour de scrutin de l'élection présidentielle.

La fin du cortège a essuyé des jets de pierres. Les manifestants ont alors jeté sur la chaussée tout ce qu'ils ont trouvé pour monter des barricades, bloquant une artère principale de la ville avec des pneus enflammés.

Dans la confusion, un manifestant a été tué d'une balle et un autre touché à la tête par un coup de machette, a pu constaté une journaliste de l'AFP.

"Nous avons été attaqués par des sbires du pouvoir", a accusé Assad Volcy, porte-parole du parti Pitit Dessalines dont le candidat est arrivé en troisième position au premier tour de la présidentiel.

Alors qu'il suivait le groupe de manifestants ramenant, dans un brouette, la dépouille de l'homme vers un quartier populaire de la capitale, Assad Volcy a expliqué que, selon des témoins, "deux hommes circulant à bord d'une motocyclette, en uniforme de la police, ont ouvert le feu à bout portant et ils ont assassiné un de nos militants".

Mercredi, une dizaine de manifestants, dont Steven Benoit, candidat à la présidence, avait été blessés par des balles en caoutchouc tirées par la police devant le siège du conseil électoral provisoire.

amb/elc