NOUVELLES
20/11/2015 07:42 EST | Actualisé 20/11/2016 00:12 EST

Groupe armé État islamique: l'OTAN doit accroître ses efforts, croit un général

HALIFAX — Un haut fonctionnaire de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) croit que l'alliance militaire devra en faire plus à l'échelle globale pour répondre à la menace que représente le groupe armé État islamique.

Dans une entrevue, le général d'armée Petr Pavel, qui préside le comité militaire de l'OTAN, estime que des stratégies plus performantes doivent être adoptées pour dégommer les djihadistes.

Aucune discussion formelle n'a toutefois encore été tenue à ce sujet entre les États-membres, a-t-il spécifié.

M. Pavel estime notamment que l'échange de renseignements doit être plus efficace entre les différentes juridictions.

Il avance que peu de pays partagent les informations qu'ils détiennent sur de potentiels terroristes et que c'est un domaine où des améliorations doivent être apportées.

Le général croit aussi qu'un accroissement des efforts pour entraîner des combattants locaux qui font la guerre à l'État islamique serait plus efficace qu'une simple campagne de frappes aériennes.

Il spécifie que toutes les stratégies devraient inclure des forces locales sur le terrain pour s'assurer que l'intervention dans la région ne soit pas simplement perçue comme une attaque de l'OTAN.