NOUVELLES
20/11/2015 11:17 EST | Actualisé 20/11/2016 00:12 EST

GB: libération sous caution d'un Libyen arrêté dans l'enquête sur le meurtre d'une policière en 1984

Un Libyen, arrêté jeudi au Royaume-Uni dans l'enquête sur le meurtre d'une policière britannique en 1984 devant l'ambassade de Libye à Londres, a été libéré sous caution vendredi, a annoncé la police.

L'homme, âgé d'une cinquantaine d'années, avait été arrêté dans le sud-est de l'Angleterre dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de la policière Yvonne Fletcher, qui avait conduit à la rupture pendant des années des relations diplomatiques entre Londres et Tripoli.

Cet homme avait été arrêté avec deux autres Libyens, une femme d'une quarantaine d'années et un homme d'une trentaine d'années, qui ont également été libérés sous caution.

Yvonne Fletcher, âgée de 25 ans, avait été tuée pendant qu'elle était en faction près de l'ambassade de Libye à Londres, devant laquelle était organisée une manifestation pacifique contre le régime de Mouammar Kadhafi.

La police britannique avait fait pendant onze jours le siège de l'ambassade, d'où semblait provenir le tir meurtrier. Mais l'auteur du coup de feu avait probablement quitté le pays et il n'a jamais été arrêté.

L'affaire avait entraîné la rupture des relations diplomatiques entre Londres et Tripoli jusqu'en 1999, et est l'un des épisodes les plus sombres des relations entre les deux pays, avec l'attentat contre un Boeing 747 de la Pan Am au-dessus de Lockerbie (Ecosse), qui avait fait 270 morts en 1988.

Les liens diplomatiques avec la Libye avaient été renoués après que Tripoli eut accepté sa responsabilité dans le meurtre.

jb/lpt