NOUVELLES
20/11/2015 10:12 EST | Actualisé 20/11/2016 00:12 EST

É-U: un équilibre entre l'accès aux médicaments sur ordonnance et leur prix

WASHINGTON — L'administration Obama a mis la table vendredi pour un débat national sur le coût à la hausse des médicaments sur ordonnance, un enjeu important pour les électeurs, mais qui risque de ne pas trouver de solution avec un président contre une majorité au Congrès.

Soutenant que trop de personnes avaient de la difficulté à payer la facture de leurs médicaments, la secrétaire à la Santé et aux Services sociaux, Sylvia Burwell, a amorcé un forum d'un jour sur plusieurs sujets, allant de l'industrie pharmaceutique à un patient souffrant du cancer ayant une facture de 270 000 $ US pour un seul médicament.

Mme Burwell a déclaré que personne ne souhaitait choisir entre des innovations et un système de santé qui permet l'accès à des médicaments abordables.

Les sondages démontrent que les coûts des médicaments sont l'enjeu le plus important du public en matière de santé, et tous les partis sont en faveur de l'intervention du gouvernement. La moitié des Américains ont recours à des médicaments sur ordonnance et le quart de ces personnes ont de la difficulté à payer la facture.

Le président Barack Obama a suggéré de donner au programme d'assurance-maladie l'autorité de négocier le prix des «médicaments spécialisés» à coût élevé — un faible pourcentage des médicaments qui compte pour plus du tiers des dépenses.

Cependant, les administrateurs ont plutôt parlé de la création d'un dialogue entourant des approches qui sont appuyées par des membres des deux côtés du gouvernement. On parle ici de recherches pour déterminer les médicaments les plus importants aux yeux des patients, d'une meilleure transparence sur le processus de détermination des prix et d'une simplification du processus d'approbation des médicaments.

Les dépenses en médicaments ont augmenté de 13 pour cent en 2014, comparativement à cinq pour cent pour les coûts généraux de l'assurance-maladie, a indiqué un responsable du régime d'assurance-maladie. Il s'agissait de la hausse la plus importante des dépenses pour les médicaments depuis 2001.

Les médicaments spécialisés, incluant une pilule à 1000 $ pour les infections à l'hépatite C, expliquent principalement la hausse. Mais les prix de certains médicaments plus courants ont grimpé même si les composantes chimiques n'ont pas changé.