NOUVELLES
20/11/2015 02:15 EST | Actualisé 20/11/2016 00:12 EST

Dona Bertarelli, première femme à s'attaquer au Trophée Jules-Verne

Pour la première fois dans l'histoire de la voile, une femme -- la Suissesse Dona Bertarelli -- va quitter Brest ce week-end en Bretagne, avec ses coéquipiers masculins pour tenter de battre le record du tour du monde à la voile sans escale, le Trophée Jules-Verne.

Pour s'emparer du +Jules-Verne+, le Français Yann Guichard a réuni de solides équipiers, des marins aguerris et durs au mal. Parmi les 14 navigateurs qui seront à bord de Spindrift 2 (40 m), une femme: Dona Bertarelli, la compagne de Guichard.

Yann Guichard, ainsi que son compatriote Francis Joyon, skipper d'un autre trimaran, Idec Sport (30 m) avec à son bord six navigateurs, pourraient larguer les amarres dans les prochaines heures si une bonne fenêtre météo se confirme.

Le temps à battre est de 45 j 13 h et 42 min, établi en janvier 2012 par Loïck Peyron et son équipage.

Née à Rome en 1968, héritière avec son frère Ernesto d'un empire industriel (Serono) créé par leur père Fabio, Dona Bertarelli est une dirigeante d'entreprises (complexes hôteliers et sportifs) respectée, très engagée dans plusieurs fondations dont une dédiée à la protection du milieu marin.

Divorcée, elle a eu trois enfants d'une première union. Dès son plus jeune âge, elle a baigné dans le milieu maritime, naviguant en famille en Méditerranée. Dona Bertarelli a de qui tenir: à la tête des défis Alinghi, son frère Ernesto a remporté à deux reprises (2003 et 2007) la Coupe de l'America, le Graal de tous les marins.

- Une passion familiale -

Lorsque la famille a quitté l'Italie pour s'installer en Suisse, en 1973 pour fuir le danger que représentaient alors les Brigades Rouges, Dona Bertarelli a continué à faire ses classes, transformant peu à peu en passion ce qui n'était qu'un loisir.

En 2010, à la tête d'un équipage féminin de son écurie Spindrift Racing, créée en 2007, elle a remporté le prestigieux Bol d'Or du lac Léman avec son catamaran D35 Lady Cat. Une première dans une épreuve créée en 1939 !

En janvier 2013, Dona Bertarelli a racheté le bateau -- Banque Populaire V -- avec lequel Peyron et ses 13 équipiers s'étaient emparés du Trophée Jules-Verne un an plus tôt. Rebaptisé Spindrift 2, le maxi-trimaran a, également en 2013, battu le record de la Route de la découverte, qui était détenu par Franck Cammas depuis 2007.

"Elle bluffe pas mal de monde (en s'attaquant au Trophée Jules-Verne), confie un connaisseur de la famille. On n'imaginait pas qu'elle allait se lancer. Sa plus grande expérience de course au large jusque là, c'était la Route de la découverte. Le sud, le froid, elle n'a jamais fait".

"Elle s'est prise de passion pour la voile en 2003 à Auckland quand son frère Ernesto a remporté la Coupe de l'America, poursuit cette source. Elle suivait la Coupe avec les compagnes des marins. L'impression qu'on a, c'est qu'elle a gagné ses galons. Je n'imagine pas qu'on emmène 55 kilos supplémentaires juste pour ses beaux yeux".

heg-ebe/chc