NOUVELLES
20/11/2015 05:32 EST | Actualisé 20/11/2016 00:12 EST

Couillard: le Canada doit concurrencer la Norvège, pas l'Arabie saoudite

OTTAWA — Le Canada doit se redéfinir comme un concurrent de la Norvège plutôt que de l'Arabie saoudite, a déclaré vendredi le premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

Dans une allocution livrée à Ottawa à l'invitation de Canada2020, un centre d'études et de recherches progressiste, il a plaidé en faveur de la redéfinition de l'image du Canada en matière d'environnement.

La conférence sur le climat qui s'ouvrira à la fin novembre du côté de Paris sera le moment idéal pour procéder à ce «rebranding» sur la scène internationale, a souligné M. Couillard.

Accompagné sur scène par son homologue ontarienne Kathleen Wynne, il a insisté sur le rôle que doivent jouer les États fédérés dans la lutte aux changements climatiques et de la décarbonisation de l'économie.

Le premier ministre Couillard avait ouvert son discours en saluant le retour du Québec autour de la table des décisions au gouvernement fédéral, notant que 80 pour cent de la population québécois a opté pour un parti fédéraliste à l'élection du 19 octobre.

Les activités organisées par Canada2020 tournaient autour du thème de l'environnement et les changements climatiques; la journée a d'ailleurs débuté avec un discours de la ministre fédérale de l'Environnement et des Changements climatiques, Catherine McKenna.