NOUVELLES
20/11/2015 07:06 EST | Actualisé 20/11/2016 00:12 EST

Chantier Davie: Couillard n'acceptera pas que le projet soit freiné

OTTAWA — Le premier ministre québécois Philippe Couillard dit qu'il n'acceptera pas qu'Ottawa mette un frein à un important projet du chantier naval Davie.

Le fédéral aurait suspendu l'attribution du contrat pour la conversion d'un porte-conteneurs en un navire de ravitaillement militaire au chantier situé à Lévis, selon différentes sources.

En point de presse à Ottawa en marge d'un événement, vendredi, M. Couillard a lancé d'un ton déterminé que cela était tout à fait inacceptable.

Il a souligné que le navire en question se trouvait déjà sur le site et qu'il était donc inconcevable que le projet soit stoppé.

Le premier ministre Couillard a néanmoins précisé qu'il n'avait pas encore reçu de «communication directe» du gouvernement fédéral dans ce dossier.

L'ancien gouvernement conservateur avait annoncé cet été la signature d'une lettre d'intention avec le chantier de Lévis pour doter la marine d'un ravitailleur.

Le porte-conteneurs Astérix, qui appartenait à un armateur grec, a été acheté en août 2014 par l'entreprise.