NOUVELLES
20/11/2015 07:56 EST | Actualisé 20/11/2016 00:12 EST

Attaque contre le Radisson de Bamako: outre les Maliens, au moins 14 nationalités présentes

Des étrangers d'au moins 14 nationalités faisaient partie des quelque 140 clients de l'hôtel Radisson Blu de Bamako lors de l'attaque menée vendredi par plusieurs individus armés qui a fait au moins 18 morts, selon le ministère malien de la Sécurité intérieur et les autorités ou employeurs des pays concernés.

Les assaillants, qui n'avaient plus d'otages sous leur contrôle en fin de journée après l'assaut donné par les forces spéciales maliennes épaulées par des forces américaines et françaises.

L'établissement de classe internationale, situé dans un environnement calme à l'ouest du centre-ville, dispose de 190 chambres et suites.

Le bâtiment comprend de longs couloirs et un grand hall d'entrée, haut de plafond, et un grand jardin avec piscine.

L'hôtel est sécurisé par un premier poste de contrôle tenu par des gardes de sécurité dans la rue menant à l'établissement, à une cinquantaine de mètres l'entrée même du Radisson.

Outre 45 Maliens retenus dans l'hôtel et libérés, 14 autres nationalités y étaient représentées parmi les clients au moment de l'attaque.

ALGERIE

Sept Algériens, dont six membres d'une délégation officielle algérienne et un cadre d'une entreprise française, ont été exfiltrés de l'hôtel, selon les autorités algériennes. Le ministère malien de la Sécurité faisait état de quatre Algériens libérés après la prise d'otages.

ALLEMAGNE

Deux Allemands ont réussi à sortir de l'hôtel, a indiqué le ministère des Affaires étrangères à Berlin, sans préciser si d'autres ressortissants séjournaient dans l'établissement. Le ministère malien de la Sécurité a indiqué qu'un ressortissant allemand avait été libéré.

BELGIQUE

Quatre Belges étaient présents au moment de la prise d'otages, dont l'un d'entre eux, un haut fonctionnaire en mission dans le cadre de la Francophonie, a été tué, selon les autorités belges.

CANADA

Un ressortissant canadien pris en otage a été libéré, a indique le ministère malien de la Sécurité.

CHINE

Au moins sept ressortissants chinois séjournaient au Radisson Blu, selon l'agence Chine Nouvelle alors que le ministère malien de la Sécurité évoquait quatre Chinois parmi les otages libérés.

COTE D'IVOIRE

Deux Ivoiriens faisaient partie des otages libérés, selon le ministère malien de la Sécurité.

ESPAGNE

Deux Espagnols faisaient partie des otages libérés, selon le ministère malien de la Sécurité.

ETATS-UNIS

Au moins six citoyens américains ont été évacués de l'hôtel, selon le commandement militaire américain pour l'Afrique.

FRANCE

Air France, qui a annulé tous ses vols à partir et à destination de Bamako, faisait état de 12 employés logés dans l'établissement qui ont été mis "en lieu sûr". Quinze autres citoyens français retenus en otages ont été libérés, selon le ministère malien de la Sécurité.

INDE

Vingt ressortissants indiens présents dans l'hôtel ont été évacués sains et saufs, selon l'ambassadeur indien au Mali.

MAROC

Deux citoyens marocains se trouvaient dans l'hôtel au moment de la prise d'otages, selon le ministère marocain des Affaires étrangères et de la Coopération. L'un d'eux a pu quitter les lieux "sain et sauf et en toute sécurité", a-t-on précisé.

RUSSIE

Un Russe faisait partie des otages libérés, selon le ministère malien de la Sécurité.

SENEGAL

Un citoyen sénégalais figurait parmi les otages et a été libéré, selon le ministère malien de la Sécurité.

TURQUIE

Sept salariés de Turkish Airlines présents dans l'hôtel - le chef de station, deux pilotes et quatre membres du personnel navigant - étaient sains et saufs à l'issue de la prise d'otages, selon le ministère turc des Affaires étrangères et la compagnie aérienne. Le ministère malien de la Sécurité a pour sa part évoqué quatre otages turcs libérés.

bur/cyj/dom/jlb