NOUVELLES
20/11/2015 06:19 EST | Actualisé 20/11/2016 00:12 EST

Attaque à Bamako: présence de forces spéciales françaises

Des forces spéciales françaises sont déployées à l'hôtel Radisson Blu de Bamako, théâtre depuis vendredi matin d'une prise d'otages massive, dont de nombreux étrangers, a annoncé le ministère français de la Défense.

Ces soldats d'élite "sont en place depuis 14H00 heure française (13H00 GMT)", a indiqué le ministère dans un communiqué. Ils se trouvent dans l'hôtel, a-t-on précisé de même source.

Le détachement provient du Burkina Faso voisin où sont stationnées des forces spéciales françaises, a-t-on ajouté.

Les militaires français ont été envoyés "à la demande des autorités maliennes" et sont chargés "d'aider les forces de sécurité maliennes", souligne le communiqué.

Des forces spéciales américaines sont également mobilisées. Elles "aident à mettre les civils en lieu sûr pendant que les forces maliennes sécurisent l'hôtel", a précisé le Pentagone. Au moins six citoyens américains ont ainsi été mis à l'abri.

L'attaque du Radisson, hôtel prisé par la clientèle internationale et où quelque 170 personnes se trouvaient, survient une semaine précisément après les attentats sans précédent qui ont fait 130 morts à Paris.

La France dispose de 3.500 soldats au Sahel dans le cadre de l'opération Barkhane, dont un millier au Mali, stationnés dans le nord du pays - notamment Gao - où ils traquent des jihadistes armés.

En 2013, l'armée française a dispersé et chassé une grande partie des groupes jihadistes, liés notamment à Al-Qaïda, qui avaient pris le contrôle du nord du Mali.

Mais des zones entières échappent encore au contrôle des forces maliennes et étrangères, relevant de l'Onu (Minusma) ou françaises.

vl/bpi/ger