NOUVELLES
19/11/2015 07:23 EST

Des acteurs majeurs du crime organisé sont arrêtés à Montréal, dont Maurice «Mom» Boucher et Leonardo Rizzuto (VIDÉO)

Quelque 200 agents d'au moins trois corps de police ont procédé jeudi à une opération d'une telle envergure qu'elle a « durement ébranlé une alliance criminelle de haut niveau formé par le crime organisé traditionnel italien, les bandes de motards hors-la-loi et les gangs de rue ». C'est ce qu'a déclaré Didier Deramond, directeur-adjoint du Service de police de la Ville de Montréal lors d'une conférence de presse tenue en matinée pour détailler les résultats de l'opération « Magot ».

« Nous nous attaquons aux têtes dirigeantes d'une alliance entre trois importantes souches du crime organisé qui contrôlait notamment le trafic de drogue et le blanchiment d'argent sur le territoire de Montréal et ses environs. »

— Gaétan Courchesne de la Gendarmerie royale du Canada

Cette enquête a été initiée en janvier 2013 et menée principalement par les membres de l'escouade régionale mixte de Montréal. Les policiers cherchaient aujourd'hui à arrêter 48 personnes. Jusqu'ici 43 ont été localisées, trois sont en contact avec les autorités par l'entremise de leurs avocats et deux personnes sont au Mexique non pas en fuite, ont précisé les policiers, mais en raison d'un concours de circonstances.

On apprend également que Mom Boucher, qui est emprisonné notamment pour les meurtres de deux gardiens de prison, a été arrêté pour complot pour meurtre dans la foulée de cette entreprise d'envergure.

Les personnes arrêtées feront face à des accusations de gangstérisme, de complot de trafic, de trafic, de recel, de possession d'armes prohibées ainsi que de complot de meurtre.

Les principaux suspects arrêtés

- Leonardo Rizzuto : fils du défunt parrain de la mafia sicilienne Vito Rizzuto

- Gregory Wooley : Chef du gang de rue des Syndicates et proche des Hells Angels

- Stephano Solicito : chef présumé de la mafia de Montréal

- Loris Cavaliere : Avocat de la famille Rizzuto

- Maurice « Mom » Boucher : ex-chef du chapitre québécois des Hells Angels déjà emprisonné à Sainte-Anne-des-Plaine pour les meurtres de deux gardiens de prison.

Onze perquisitions sont encore en cours.

Les policiers ont saisi 41 armes, 7 kilos de cocaine, une moto et 122 téléphones cellulaires. Ils ont aussi mis la main sur 1,1 million de dollars, sur un total de recettes de plus de 6 millions de dollars.

« À l'échelle canadienne, les personnes arrêtées étaient considérées comme des joueurs influents, de très haut niveau. Selon notre organisation du crime organisé au pays, ces individus représentaient des cibles principales que nous devions perturber. » — Gaétan Courchesne, de la Gendarmerie royale du Canada

Ainsi, les forces de l'ordre ont arrêté Leonardo Rizzuto, le fils du défunt parrain de la mafia montréalaise Vito Rizzuto, Gregory Woolley, un chef de gang de la métropole, Salvatore Cazzetta, que l'on dit être le numéro un des Hells Angels, Stefano Sollecito et Loris Cavaliere.

Gregory Woolley, âgé de 43 ans et natif de Port-au-Prince, a été arrêté à sa résidence cossue de Saint-Hubert, sur la rive-sud de Montréal.

Salvatore Cazzetta avait été arrêté dans l'opération SharQc en 2009, mais libéré des accusations ensuite. Il avait été cité par René Charlebois, membre des Hells Angels, dans ses conversations avec l'ex sergent-détective du Service de police de la Ville de Montréal, Benoît Roberge qui, lui, avait été arrêté le 5 octobre 2013.

Stefano Sollicito est le fils de Rocco Sollicito, que la GRC avait filmé à de nombreuses reprises au café Consenza en 2004 et 2005 dans le cadre de l'opération Colisée. Ces bandes vidéos avaient été montrées à la Commission Charbonneau en septembre 2012.

Loris Cavaliere est avocat criminaliste; il pourrait faire face à des accusations de complot et de trafic de stupéfiants.

Ces personnes comparaîtront cet après-midi à 14 heures, certaines à Montréal, d'autres à Longueuil.

Les policiers de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), de la Sûreté du Québec (SQ) et du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) qui interviennent sur le terrain sont regroupés sous l'autorité de l'Escouade régionale mixte (ERM) de Montréal.

D'autres corps policiers ont aussi participé, soit ceux de Longueuil, Laval, Mascouche, Mirabel, Repentigny, Richelieu-St-Laurent, Roussillon, Saint-Jérôme, Terrebonne et même Calgary. La Direction des poursuites criminelles et pénales (DPCP) de même que Revenu Québec ont également pris par à cette enquête.