NOUVELLES
19/11/2015 03:05 EST | Actualisé 20/11/2015 05:32 EST

La nouvelle Hyundai Elantra 2017 présentée à Los Angeles (PHOTOS)

Depuis quelques années, Hyundai livre une lutte acharnée à Honda dans le segment des voitures compactes, plus précisément avec sa Elantra qui, malgré tous les efforts du constructeur coréen, ne parvient pas à rejoindre la Civic au sommet des ventes canadiennes.

L’an dernier, la Civic a terminé avec un peu plus de 66 000 unités vendues tandis que 50 420 unités de l’Elantra ont trouvé preneur. Hyundai espère donc que la toute nouvelle génération de la Hyundai Elantra, dévoilée aujourd’hui au Salon de l’Auto de Los Angeles, permettra de combler l’écart.

Pour ce faire, cette sixième génération compte tout d’abord sur un nouveau moteur quatre-cylindres de 2,0 litres à cycle Atkinson doté également de l’injection multipoint, une première pour le segment des voitures compactes.

Galerie photo Hyundai Elantra 2017 Voyez les images

Produisant 147 chevaux et 132 lb-pi de couple, le moteur sera également doté d’une série d’améliorations permettant de réduire la consommation de carburant. Au dévoilement, Hyundai parlait d’une consommation moyenne de 33 mi/g, soit environ 7,1 l/100 km. Il faudra cependant attendre un peu plus longtemps avant d’obtenir la moyenne de consommation officielle.

Le moteur décrit précédemment sera le seul offert aux consommateurs au Canada. D’autres marchés auront droit à un moteur turbo de 1,4 litre, mais ce dernier ne viendra pas chez nous. Notons également que le moteur quatre-cylindres de 173 chevaux offert en option actuellement n’est plus, mais Hyundai parle d’un modèle baptisé Elantra Sport qui sera dévoilé l’an prochain... à suivre.

LIRE AUSSI:

» Genesis : la nouvelle marque de luxe de Hyundai

Une boîte manuelle à six rapports sera proposée de série. Les consommateurs pourront également opter pour une nouvelle boîte automatique à six rapports dont l’efficacité a été améliorée de 4,4 % selon Hyundai. Le conducteur pourra contrôler le comportement du groupe motopropulseur en plus de la direction selon trois modes de conduite présents sur d’autres produits Hyundai : Eco, Normal et Sport.

Déjà reconnue pour son comportement routier à mi-chemin entre confort et sport, la nouvelle Elantra 2017 sera construite sur un châssis dont la concentration d’acier haute résistance (le giron de Hyundai comprend un manufacturier d’acier) passe de 21 % à 53 %, améliorant du même coup la rigidité de 29,5 %.

Nous avons donc droit à une Hyundai Elantra qui sera plus agréable à conduire, plus économique, plus puissante de série et plus légère également, tout cela selon le constructeur bien entendu.

Où il manque peut-être un peu d’audace, c’est du côté du style. La grille est l’élément le plus distinctif de la nouvelle Elantra, elle qui affiche un design similaire à d’autres modèles Hyundai introduits récemment comme le Tucson et la Sonata. Le dessin des phares avant et arrière est également différent et moins arrondi, et l’on peut maintenant ajouter des feux à D.E.L optionnels. La ligne de toit, pour sa part, fait rapidement penser à l’Elantra actuelle.

Il faut donc avouer que Hyundai a été conservateur au niveau visuel, mais au moins le point de départ, l’Elantra que l’on connait aujourd’hui, fait généralement l’unanimité au niveau du style. La silhouette s’avère particulièrement aérodynamique avec un coefficient de trainée de 0,27.

L’empattement demeure identique à l’Elantra actuelle, mais la hauteur, la longueur et la largeur augmentent. Sur le plan du volume intérieur, l’Elantra propose 2 713 litres tandis que le coffre affiche 407 litres d’espace de chargement.

Le tableau de bord et la console centrale reprennent le style de la Sonata actuelle. Cela signifie que nous avons droit à un écran central imposant et une ergonomie sans reproches. Il faudra évidemment attendre d’essayer la voiture, mais l’histoire nous dit qu’il y aura très peu à redire sur l’élaboration intérieure. Fait intéressant, les sièges chauffants seront de série, une caractéristique rare dans ce segment. Par contre, l’on ne connait pas encore les prix de la prochaine Elantra.

Comme il se doit avec tout nouveau modèle, il y aura une panoplie de systèmes de sécurité actifs sur la nouvelle Hyundai Elantra 2017, comme le régulateur de vitesse adaptatif et un système de freinage automatique avec détection de piétons, une exclusivité pour le moment dans le segment. Le constructeur s’attend à recevoir les plus hautes notes de sécurité de la part de l’IIHS et de la NHTSA.

Est-ce que ce sera suffisamment pour détrôner la Civic au sommet des ventes canadiennes? Il faudra attendre au printemps 2016 quand la sixième génération de l’Élantra sera officiellement mise en vente pour le savoir.

Source: EcoloAuto.com