NOUVELLES
18/11/2015 15:33 EST | Actualisé 18/11/2016 00:12 EST

Yankees: on espère la contribution des jeunes pour réduire la masse salariale

DALLAS — Le propriétaire des Yankees de New York, Hal Steinbrenner, dit toujours qu'on ne devrait pas avoir besoin d'une masse salariale de 200 M $ pour remporter la Série mondiale.

L'histoire continue de lui donner raison. Les Yankees n'ont pas atteint les séries depuis 2012 tandis que les monarques de cette année, les Royals, ont triomphé avec une liste de paye de 128 M $. 

Un peu dans le même dossier, Steinbrenner mentionne que les Yankees commencent à récolter les fruits de leurs filiales, ce qui devrait les aider à se glisser en-dessous du seuil de la taxe de luxe, tout en présentant une équipe gagnante. Il a toutefois répété que la patience est de mise, pour l'éclosion des jeunes joueurs.

«Ce n'est pas facile comme stratégie, surtout dans notre marché», a dit Steinbrenner pendant une pause lors des réunions des propriétaires du baseball majeur, mercredi.

Les Yankees viennent de connaître une saison de 87-75. Au terme de la saison régulière, les Astros leur ont damé le pion en match éliminatoire, accédant ainsi au premier tour des séries.

Il reste que les New-Yorkais ont eu de belles contributions de deux recrues: le droitier Luis Severino (5-3 et une moyenne de 2,89, en 11 départs), ainsi que le premier but Greg Bird (une moyenne de ,261 avec 11 longues balles et 31 points produits, en 46 matches).

«Je parle d'eux depuis trois ans, mais c'est une autre histoire quand ils sont au niveau A, avec encore beaucoup d'obstacles devant eux, a dit Steinbrenner. Ils ont même été appelés à se joindre à nous un peu plus tôt que prévu, mais ils ont accompli des belles choses.»