NOUVELLES
17/11/2015 21:11 EST | Actualisé 17/11/2016 00:12 EST

Une ONG condamne l'assassinat de trois défenseurs des droits de l'homme en Colombie

L'ONG Coopération Colombie-Europe-États-Unis (CCEEU) a condamné mardi l'assassinat la semaine dernière de trois défenseurs des droits de l'homme dans un pays plongé dans un conflit armé depuis plus d'un demi-siècle.

"La CCEEU", forte de 265 organisations pour la promotion et la défense des droits de l'homme à travers le pays, déplore les assassinats de trois défenseurs (...) par des escadrons de tueurs et de paramilitaires, perpétrés la semaine dernière", a affirmé l'Organisation non gouvernementale (ONG) dans un communiqué.

La CCEEU fait référence à la mort du leader afro-descendant John Jairo Ramirez dans le port maritime de Buenaventura, sur la côte pacifique, du défenseur de l'environnement Daniel Abril dans la ville de Trinidad (centre) et du leader du mouvement de la restitution des terres Luis Francisco Hernandez, dans la ville de Tierralta (nord).

M. Ramirez travaillait avec la jeunesse d'une ville violente du département de Valle del Cauca, M. Abril protestait contre les compagnies pétrolières implantées dans les départements de Meta (centre) et Casanare (nord-est) et M. Hernandez défendait des victimes de terres spoliées durant le conflit.

La Colombie est en proie, depuis plus d'un demi-siècle, à un conflit armé impliquant des guérillas de gauche, des paramilitaires de droite, des forces militaires et des bandes de narco-trafiquants, qui a fait au moins 220 000 morts et plus de 6 millions de déplacés.

pcp/jb/jpo/tll