NOUVELLES
18/11/2015 04:16 EST | Actualisé 18/11/2016 00:12 EST

Metro répond aux attentes avec des profits ainsi que des revenus en hausse

MONTRÉAL — Metro (TSX:MRU) a répondu aux attentes au quatrième trimestre, où les profits et revenus de l'épicier québécois ont poursuivi leur croissance.

L'entreprise établie à Montréal a dévoilé mercredi un bénéfice net de 131,7 millions $, ou 52 cents par action, en hausse de 13,9 pour cent par rapport à la même période en 2014.

La plupart des analystes du secteur financier tablaient sur un profit par action de 51 cents.

De leur côté les recettes se sont établies à 2,83 milliards $, en progression de 3,4 pour cent, alors que les ventes des établissements ouverts depuis au moins un an — un indicateur clé dans le secteur du commerce de détail — ont grimpé de 3,4 pour cent.

L'inflation de la valeur du panier alimentaire moyen de l'épicier a été de 2,8 pour cent — en baisse par rapport au trimestre précédent.

Pour l'exercice, Metro a engrangé des profits de 519,3 millions $, ou 2,01 $ par action, en progression de 13,8 pour cent par rapport à 2014. Ses ventes ont grimpé de 5,2 pour cent pour s'établir à 12,2 milliards $.

Metro exploite un réseau de plus de 800 établissements sous les bannières Metro, Metro Plus, Super C et Food Basics en plus de 250 pharmacies réunies entre autres sous les bannières Brunet et Brunet Plus.