NOUVELLES
17/11/2015 21:40 EST | Actualisé 17/11/2016 00:12 EST

Mer de Chine méridionale: Obama demande la fin des travaux sur des îles disputées

Le président américain Barack Obama a appelé mercredi à la fin des constructions sur des îles disputées en mer de Chine méridionale, accentuant la pression sur Pékin avant l'ouverture d'un sommet de pays d'Asie-Pacifique à un forum économique aux Philippines.

Ignorant les appels du président chinois, Xi Jinping, qui avait demandé aux 21 nations participant à cette rencontre de se concentrer sur les relations économiques, M. Obama a demandé des "démarches audacieuses pour apaiser les tensions" entre la Chine et ses voisins plus petits d'Asie du Sud-Est.

Dans des déclarations visant clairement Pékin, le président américain a précisé que ces démarches devaient inclure "la promesse de mettre fin à d'autres revendications (territoriales), à de nouvelles constructions et à la militarisation".

La Chine revendique des droits de souveraineté sur la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale et mène d'énormes opérations de remblaiement d'îlots, transformant des récifs coralliens en ports, pistes d'atterrissage et infrastructures diverses.

Le Vietnam, les Philippines, la Malaisie et Taïwan ont des revendications --qui se chevauchent parfois-- sur cette zone et ont également construit des infrastructures, plus modestes, sur des îles disputées.

L'accélération des opérations de contruction chinoises a attisé les tensions avec les pays voisins et les Etats-Unis. La Chine tente depuis plusieurs années de décourager les pays voisins de s'en remettre à des arbitrages internationaux, dont elle estime qu'ils bafoueraient sa souveraineté.

arb/bfi