NOUVELLES
18/11/2015 04:57 EST | Actualisé 18/11/2016 00:12 EST

Leurs appels rejetés, Blatter et Platini devront se tourner vers le CAS

GENÈVE, Suisse — La FIFA a rejeté les appels de Sepp Blatter et Michel Platini, qui contestent leur suspension de 90 jours pour malversation financière.

Cette suspension provisoire empêche Platini, président de l'UEFA, de se présenter à l'élection présidentielle de la FIFA, le 26 février prochain. Blatter quitte la présidence après un règne de 17 ans.

Les avocats de Platini ont immédiatement critiqué cette enquête «singulièrement à sens unique, injuste et biaisée» contre leur client. Ils prétendent également qu'on a mis plus de deux semaines à les prévenir de ce verdict du comité d'appel de la FIFA, daté du 3 novembre.

Le rejet de ces appels était prévisibile: le comité d'appel, présidé par Larry Mussenden, ne renverse que rarement les décisions prises par la FIFA.

Platini et Blatter devront maintenant se tourner vers le Tribunal arbitral du sport (TAS) s'ils souhaitent aller plus loin dans cette affaire.

La suspension a été imposée le mois dernier par le comité d'éthique de la FIFA en raison d'un versement de quelque 2,75 millions $ CAN de Blatter à Platini en 2011 pour son travail de conseiller au président, poste qu'il a occupé de 1998 à 2002.