NOUVELLES
18/11/2015 07:41 EST | Actualisé 18/11/2016 00:12 EST

Le bénéfice et les revenus de Loblaw ont avancé au 3e trimestre

BRAMPTON, Ont. — Les Compagnies Loblaw (TSX:L) ont affiché mercredi un bénéfice de 166 millions $ pour leur plus récent trimestre, en hausse de près de 17 pour cent par rapport à celui de la même période l'an dernier.

Le détaillant, qui regroupe notamment les bannières Loblaw, Provigo et Pharmaprix, a précisé que le bénéfice par action s'était établi à 40 cents pour le trimestre clos le 10 octobre.

En comparaison, le bénéfice du troisième trimestre de l'an dernier s'était chiffré à 142 millions $, soit 34 cents par action.

Les revenus pour la période de 16 semaines ont totalisé 13,95 milliards $, un chiffre en hausse par rapport à celui de 13,60 milliards $ de l'an dernier.

Sur une base ajustée, Loblaw a indiqué avoir engrangé un bénéfice de 408 millions $, ou 99 cents par action. Le profit ajusté du troisième trimestre de l'an dernier avait été de 371 millions $, ou 90 cents par action.

Les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an ont avancé de 3,1 pour cent, en excluant les ventes des stations-service et l'impact négatif d'un changement dans le modèle de distribution de fournisseur de produits du tabac.

Par ailleurs, les ventes des pharmacies ouvertes depuis au moins un an — qui comprennent les magasins Shoppers Drug Mart, ou Pharmaprix au Québec — ont avancé de 4,9 pour cent. Dans ce groupe, les revenus de médicaments vendus sous ordonnance ont gagné 3,5 pour cent, tandis que les ventes d'autres marchandises ont progressé de 6,2 pour cent.

«Bien que la concurrence dans le secteur de l'alimentation demeure vive et que le cadre réglementaire dans le domaine des soins de santé demeure exigeant, nous avons maintenu une performance stable des activités, enregistré de nouvelles efficiences et réalisé les synergies planifiées», a affirmé dans un communiqué le président du conseil de Loblaw, Galen Weston.

«Comme nous avons atteint notre cible de réduction de la dette au cours du trimestre, nous sommes maintenant en mesure d'intensifier nos efforts afin d'offrir un remboursement de capital aux actionnaires.»