NOUVELLES
18/11/2015 07:35 EST | Actualisé 18/11/2016 00:12 EST

Fifa - Décision sur le fond pour Platini avant Noël (source proche commission)

Si l'appel de Michel Platini contre sa suspension provisoire a été rejeté mercredi, une décision sur le fond pourrait être rendue par la commission d'éthique de la Fifa avant Noël, a-t-on appris mercredi de source proche de cette commission.

La commission d'éthique "a toujours dit qu'elle voulait rendre sa décision sur le fond avant l'expiration des 90 jours", la durée de la suspension provisoire infligée le 8 octobre à Michel Platini et qui prend fin le 5 janvier, a indiqué cette source.

"On sait très bien qu'entre Noël et le 5 janvier, l'activité est très réduite. Donc en réalité et en pratique, une décision devrait être prise avant Noël", a ajouté ce bon connaisseur de la commission d'éthique.

La commission d'éthique, toujours selon cette source, est "confiante dans le fait qu'elle peut prendre cette décision avant Noël, mais cela ne dépend pas que d'elle. Cela dépend aussi de l'attitude des avocats de Platini et la commission peut aussi décider de prolonger la suspension de 45 jours".

Les appels de Michel Platini et Joseph Blatter, qui contestaient leur suspension provisoire pour 90 jours par la commission d'éthique, ont été rejetés mercredi par le comité d'appel de la Fifa.

L'ex-triple Ballon d'or se tourne désormais vers le Tribunal arbitral du sport (TAS) qui siège à Lausanne, pour interjeter un nouvel appel de cette suspension provisoire.

Mercredi, l'avocat de Michel Platini, Me Thibaud d'Alès s'est ému de la lenteur de la décision du comité d'appel de la Fifa, qui avait été saisi le 10 octobre. Le comité d'appel a pris sa décision le 3 novembre mais ne l'a notifiée que "deux semaines plus tard, ce jour (mercredi, ndlr), sans l'ombre d'une justification sur ce délai hors normes", a expliqué Me D'Alès.

"L'argumentation de Platini et de ses avocats est absurde", juge encore cette même source proche de la commission d'éthique. "On ne peut pas recourir contre la décision s'il n'y pas la motivation qui l'accompagne. La motivation a été notifiée à la Fifa, à Platini mais aussi à la Commission d'éthique seulement aujourd'hui (mercredi, ndlr)", a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, un porte-parole de la Fifa a assuré que les délais "respectent entièrement la procédure à suivre".

ebe/pgr/jcp