NOUVELLES
18/11/2015 01:48 EST | Actualisé 18/11/2016 00:12 EST

Décès Lomu: "il était en avance sur son temps" (Lapasset)

Bernard Lapasset, président de World rugby, estime que l'ex-All Black Jonah Lomu, décédé mercredi à l'âge de 40 ans, était "en avance sur son temps".

"Il a donné une dimension formidable au jeu, au jeu moderne. C'est lui qui a donné le signal formidable de ces chevauchées fantastiques. Il était en avance sur son temps. Il était le joueur que tous les entraîneurs voulaient avoir dans leur équipe", a déclaré à l'AFP Bernard Lapasset.

Le président de World Rugby se souvient notamment du Mondial-1995 en Afrique du Sud, marqué par les chevauchées dévastatrices de Lomu, ailier au gabarit inhabituel pour l'époque (1,95 m, 118 kg), auteur de quatre essais en demi-finale face à l'Angleterre (45-29).

"Cette Coupe du monde 1995 (en Afrique du Sud) fut marquée par la présence de deux personnalités très fortes: Jonah Lomu devenu à cette époque-là une star mondiale du rugby, capable de transcender tous les ballons, et Nelson Mandela qui portait l'idée de la rainbow nation (la nation arc en ciel)", rappelle Lapasset.

Même si Jonah Lomu "ne cherchait pas les projecteurs", Bernard Lapasset se souvient du rôle déterminant que l'ancien ailier des All Blacks joua pour permettre l'entrée du rugby à 7 au programme olympique en 2008, lors d'une session du CIO à Copenhague.

"Il était notre ambassadeur, raconte le président de World Rugby. Il a pris la parole devant plus de 700 personnes, avec beaucoup de naturel, avec sa foi et son engagement. Dans un silence religieux, il a rappelé qu'il venait du rugby à 7 qui lui avait permis d'échapper à des conditions de vie difficiles dans sa jeunesse à Auckland".

"Et puis, reprend Bernard Lapasset, il a dit qu'il souhaitait que son fils qui avait 5 ans se souvienne de lui non pas pour sa carrière avec les All Blacks, mais parce qu'il avait permis au rugby à 7 de rentrer au programme olympique".

Admis en 2008, le rugby à 7 sera présent au programme des JO pour la première fois à Rio en août 2016.

Auteur de 37 essais en 63 sélections sous le maillot des All Blacks entre 1995 et 2002, Jonah Lomu est décédé mercredi à Auckland. Placé sous dialyse en 2003, transplanté un an plus tard, il se battait depuis de nombreuses années contre une grave insuffisance rénale de naissance.

pga/ig