NOUVELLES
18/11/2015 09:31 EST | Actualisé 18/11/2016 00:12 EST

Attaques de Paris: le commando neutralisé mercredi "pouvait passer à l'acte" (procureur)

"Tout laisse à penser" que le groupe de personnes arrêtées ou abattues mercredi matin lors de l'assaut d'un appartement à Saint-Denis, au nord de Paris, "pouvait passer à l'acte" pour un nouvel attentat, a déclaré le procureur François Molins.

L'opération policière a été lancée sur la foi d'un témoignage lundi "sur la présence en France d'Abaaoud", cerveau présumé des attentats qui ont fait 129 morts vendredi, a ajouté M. Molins. Un téléphone a été découvert dans une poubelle à l'extérieur de la salle de concerts du Bataclan, avec le message: "on est partis on commence", a-t-il aussi révélé.

ng-sva/at/mw/prh/pjl