NOUVELLES
18/11/2015 04:51 EST | Actualisé 18/11/2015 04:51 EST

Des Américains veulent fuir au Canada à cause des réfugiés syriens. Si seulement ils savaient.

Des Américains sont si scandalisés par le fait que leur gouvernement fédéral veut accueillir des réfugiés syriens qu'ils souhaitent maintenant déménager au Canada.

On dirait qu'ils n'ont pas vraiment bien réfléchi à leur affaire.

Barack Obama souhaite accueillir en sol américain 10 000 réfugiés de la Syrie. Des utilisateurs Twitter enragés ont donc en tête de faire leurs bagages et de quitter leur pays pour venir s'installer chez leurs voisins du Nord... où le plan du premier ministre est de faire entrer 25 000 migrants — oui, 15 000 de plus qu'aux États-Unis — d'ici la fin de l'année.

Certains Américains n'ont clairement pas pris le temps de s'informer.

Si notre pays accepte des réfugiés syriens, je déménage au Canada.

D'autres ont ri de leur raisonnement douteux.

Des Américains tweetent qu'ils vont déménager au Canada si les États-Unis acceptent des réfugiés. Hmm... qui veut leur annoncer la nouvelle?

Le débat fait rage autour du monde depuis les attentats de Paris : faut-il continuer à recevoir des réfugiés syriens au risque de mettre la sécurité de la population locale en péril? Beaucoup balaient du revers de la main le risque sécuritaire, surtout depuis qu'il a été annoncé que le passeport syrien trouvé à proximité d'un kamikaze au Stade de France ne lui appartenait probablement même pas.

Des leaders du monde, à commencer par le président français François Hollande et les dirigeants canadien et américain ont affirmé que leur politique d'immigration n'allait pas changer.

L'exemple ci-haut n'est toutefois pas le seul d'une personne qui s'oppose aux plans d'Obama sans savoir que celui du premier ministre canadien est encore plus prononcé en faveur des réfugiés.

Au pays, toutefois, Trudeau ne fait pas du tout l'unanimité. Selon un sondage Angus Reid, 54% des répondants sont opposés au plan d'accueillir 25 000 Syriens d'ici le 1er janvier.

Si bien qu'un Canadien veut faire comme les Américains exposés ci-haut, mais à l'envers.

Au diable le Canada, je m'en vais aux États-Unis et je m'achète 20 fusils... Genre sérieux Trudeau, sur quelle drogue es-tu?

Finalement, une utilisatrice a réutilisé le même message, mais de façon positive.

Le Canada veut légaliser le cannabis est a une approche intelligente face aux réfugiés suriens. Oui, déménageons là-bas.

Justin Trudeau ne s'est pas encore prononcé sur le nombre de réfugiés américains qu'il est prêt à accueillir.

Cet article initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Rassemblement à Montréal pour Paris - 14 novembre 2015 Voyez les images