Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Partouze à la Place de la République : L'événement-canular pour faire sourire les Parisiens

« Pour l'unité nationale : on communique ou on nique! ». C'est le slogan d'un événement Facebook qui appelle à faire l'amour et non la guerre, quatre jours après les tragiques événements qui ont secoué Paris, la France et le monde entier.

« Que vous soyez hétérosexuel, homosexuel ou encore fétichiste de la burqa », vous êtes convié par Mehdi Mitchell à vous rendre sur la Place de la République de la capitale française, jeudi, pour une « partouze géante ».

Sur Facebook, 35 000 personnes ont indiqué qu'elles seraient présentes à l'événement qui, bien entendu, ne fait pas l'unanimité. Si la description de l'activité parle d'une façon de passer à autre chose « avec une dose de dérision et d'humour », moins d'une semaine après les attentats terroristes les plus meurtriers de France, et malgré qu'il s'agisse de toute évidence d'un canular, comme le fait remarquer le Nouvel Obs qui s'est entretenu avec l'organisateur, certains utilisateurs Facebook se sont choqués devant ce qu'ils considèrent comme un manque de respect.

Les autres réactions sont généralement positives et suivent l'esprit de l'événement.

Lorsqu'on a 35 000 confirmations et 150 000 autres invitations en attente, toutefois, il vaut mieux ne pas faire confiance à tous pour comprendre la subtilité de cette blague tracée à gros traits. Cela et le fait que les relations sexuelles sur la voie publique sont bien entendues interdites dans la Ville Lumière pousseront Nicolas V. à « fermer » l'événement jeudi matin.

D'ici là, espérons qu'il fera rire ou sourire le plus grand nombre possible de Français en deuil.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les Français en deuil

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.