BIEN-ÊTRE
16/11/2015 11:51 EST | Actualisé 20/11/2015 11:28 EST

«Size North America» : une étude de mensuration pour des vêtements enfin adaptés à toutes les morphologies (VIDÉO)

On le vit presque chaque fois qu'on entre dans une cabine d'essayage. Les tailles des vêtements varient beaucoup d'une marque à l'autre. Et c'est agaçant. Pour changer cette situation, mais aussi pour adapter des milliers de biens de consommation à toutes les morphologies, un centre de recherche d'ici veut lancer une étude nord-américaine de mensuration.

Prendre les mesures de 17 000 personnes au Canada et aux États-Unis, âgées entre 6 et 75 ans, c'est l'objectif de cette campagne nationale prénommée «Size North America». «Notre but est simple, on veut aider les entreprises à produire des vêtements et des produits plus en lien avec la diversité corporelle», explique Noémie Turcotte, chargée de projet à Vestechpro, un centre collégial de transfert en technologie de l’habillement situé au coeur du Cégep Marie-Victorin. Pour réaliser cette étude de mensuration nationale, l'équipe de Vestechpro veut s'allier au centre de recherche américain Human Solutions.

L'opération visée est ambitieuse, mais réaliste, explique Noémie Turcotte, puisque les chercheurs pourront utiliser des cabines d'imagerie 3D (ou scanneurs corporels) qui permettent en quelques secondes de noter de manière précise les formes d'un individu. Avec ces données, il sera notamment possible de mettre à jour les bases de données des chartes corporelles canadiennes, des documents qui servent aux entreprises pour adapter leurs produits aux tailles de la population. «Les dernières études qui relèvent des données sur les mensurations des corps datent des années 50», souligne Mme Turcotte.

«La morphologie de la population évolue et les corps de certains groupes ont besoin de vêtements mieux adaptés», ajoute Valérie Lamontagne, designer et fondatrice de 3lectromode, qui enseigne aussi au Département de design de l'Université Concordia. Elle poursuit: «Au lieu de créer des tailles 00, qui ne sont pas cohérentes avec notre vrai corps... [Un tel projet] va aider à ce que les vêtements reflètent mieux la diversité corporelle.»

D'Hugo Boss à BMW, tous les secteurs peuvent y gagner

Des études semblables à «Size North America» ont déjà eu lieu dans plusieurs pays, dont l'Angleterre, la France, la Thaïlande et le Mexique. À l'heure actuelle, «Size Australia» est en cours. Pour voir le jour, le projet a besoin du soutien de plusieurs entreprises et, idéalement, de l'aide du gouvernement. En Allemagne, par exemple, un consortium formé entre autres par le designer Hugo Boss et le constructeur automobile BMW a permis à la campagne de mensuration allemande de voir le jour.

Au-delà de l'aspect habillement, l'étude nationale de mensuration a également un impact sur l'ergonomie des meubles (hauteur des plans de travail, longueur des lits, assises des chaises et des canapés, etc), les voitures (recul du siège, positionnement des pédales, installation des accessoires), des avions, etc.


Abonnez-vous à HuffPost Québec Style sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Style sur Twitter


Galerie photo Les mannequins dits "taille plus" stars Voyez les images


INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Barbie avec des mensurations humaines Voyez les images