NOUVELLES
11/11/2015 04:48 EST | Actualisé 11/11/2016 00:12 EST

Scandale Fifa : Eugenio Figueredo accepte son extradition vers l'Uruguay

Eugenio Figueredo, un ancien dirigeant uruguayen de la Fifa âgé de 83 ans, a accepté d'être extradé vers l'Uruguay, a annoncé mercredi l'Office fédéral de la Justice (OFJ) à Berne, dans un communiqué.

L'ambassade d'Uruguay à Berne avait transmis aux autorités suisses une demande formelle d'extradition le 13 octobre, un document qui a été complété le 3 novembre.

"L'OFJ a approuvé la demande d'extradition facilitée de l'Uruguay, sous réserve que les Etats-Unis ne demandent pas à être prioritaires", a indiqué le communiqué.

Les autorités américaines, qui ont aussi demandé l'extradition de Figueredo, peuvent en effet céder la priorité à l'Uruguay.

Si ce n'est pas le cas, l'OFJ devra se prononcer formellement sur la question de la priorité.

Le 17 septembre 2015, l'OFJ a autorisé l'extradition d'Eugenio Figueredo vers les Etats-Unis. L'intéressé a alors fait recours contre cette décision auprès du Tribunal pénal fédéral.

La justice uruguayenne et américaine soupçonnent Eugenio Figueredo, ancien vice-président de la Confédération sud-américaine de football (CONMEBOL) et ancien vice-président de la Fifa, d'avoir abusé de sa fonction pour s'enrichir personnellement.

M. Figueredo, interpellé en mai en Suisse dans le cadre d'un coup de filet à la Fifa, est soupçonné d'avoir accepté des pots-de-vin de plusieurs millions de dollars en échange de l'octroi de droits de marketing pour la diffusion de matches de football à une société américaine.

mnb/pjt/agu