NOUVELLES
10/11/2015 23:47 EST | Actualisé 10/11/2016 00:12 EST

Nigeria: le président doit nommer son gouvernement, après cinq mois de pouvoir solitaire

Le Nigeria devrait enfin avoir un gouvernement mercredi, cinq mois après l'arrivée au pouvoir du président Muhammadu Buhari, qui gouvernait seul le pays le plus peuplé d'Afrique.

Le chef de l'Etat doit annoncer la liste des 36 membres de son gouvernement à partir de 10H00 (09H00 GMT) depuis sa résidence officielle d'Aso Rock, dans la capitale fédérale Abuja.

Cette liste a auparavant été approuvée par le parlement qui l'examinait depuis plusieurs semaines.

Muhammadu Buhari, qui avait pris ses fonctions le 29 mai, avait expliqué qu'il voulait prendre son temps pour nommer son gouvernement, afin de mener un audit général pour lutter contre la corruption, la priorité de son programme avec la lutte contre la rébellion islamiste de Boko Haram.

L'ancien général de 72 ans a déjà annoncé qu'il se réservait le ministère du pétrole, stratégique pour ce pays premier producteur de brut d'Afrique. Le secteur pétrolier nigérian est notoirement gangrené par la corruption.

L'ancien chef de l'armée Abdulrahman Dambazau est pressenti comme ministre de la Défense, avec la lourde tâche de mettre un terme à l'insurrection dévastatrice de Boko Haram qui sévit depuis six ans dans le nord-est du pays.

Pour respecter les équilibres géographiques, ethniques et religieux du Nigeria, immense pays fédéral de 175 millions d'habitants, M. Buhari doit nommer des ministres provenant des 36 Etats.

phz/de/ih