NOUVELLES
11/11/2015 08:19 EST | Actualisé 11/11/2016 00:12 EST

Les ministres clés du gouvernement du Nigeria

Voici les ministres clés du nouveau gouvernement du Nigeria, nommés mercredi par le président Muhammadu Buhari, plus de cinq mois après sa prise de fonction:

- Kemi Adeosun (Finances) -

Agée de 48 ans, Kemi Adeosun est née et a grandi à Londres, où elle a étudié l'économie et les finances publiques avant de devenir cadre supérieur dans le cabinet de conseil PricewaterhouseCoopers.

Comptable de formation, elle était en charge jusque récemment des finances de l'Etat d'Ogun (sud-ouest du Nigeria), dont elle a redressé les finances publiques.

Auparavant, elle a été directrice générale de la banque d'investissement nigériane Chapel Hill Denham.

Si elle n'a pas la notoriété de son prédécesseur Ngozi Okonjo-Iweala, ancienne directrice générale de la Banque mondiale, Mme Adeosun a la réputation d'être une réformiste ainsi que très intègre, une qualité essentielle aux yeux du président Buhari.

Elle aura pour tâche la remise en route d'une économie minée par sa dépendance du pétrole et la chute des prix du brut.

- Emmanuel Ibe Kachikwu (Pétrole, adjoint à M. Buhari) -

Ibe Kachikwu, 58 ans, a été nommé patron de la grande compagnie pétrolière publique NNPC en août par le président Buhari, qui l'a chargé de refondre le groupe, notoirement gangrené par la corruption.

L'avocat, formé à la prestigieuse université américaine de Harvard et ancien vice-président opérationnel d'Exxon-Mobil Afrique, était considéré comme un candidat évident pour le poste de secrétaire d'Etat au Pétrole suite à la prise en charge de ce portefeuille clé par le président Buhari lui-même.

Quelques mois après sa nomination, Ibe Kachikwu a déjà pris des mesures drastiques pour lutter contre la corruption au sein de la NNPC en ordonnant un audit complet des comptes et du personnel ainsi que, pour la première fois, la publication des recettes du pétrole.

Il s'est engagé à rendre la NNPC transparente et responsable et a d'ores et déjà remercié plusieurs cadres supérieurs.

"Les choses ont été mal faites et doivent être faites différemment", a-t-il déclaré récemment.

- Muhammad Mansur Dan-Ali (Défense) -

Le général Muhammad Mansur Dan-Ali, 56 ans, originaire de l'Etat de Zamfara (nord-ouest), est un militaire de carrière qui a occupé des postes importants dans l'armée du Nigeria. Il a également été à la tête d'un bataillon nigérian participant à la mission de l'Onu au Soudan, ainsi qu'instructeur à l'Académie de la Défense à Abuja.

A la retraite depuis 2013, il mènera la lutte contre Boko Haram, dont l'insurrection a fait plus de 17.000 morts et 2,5 millions de déplacés depuis 2009. Le président Buhari a chargé l'armée d'y mettre fin d'ici la fin de l'année.

- Abdulrahman Dambazau (Intérieur) -

Le général à la retraite Abdulrahman Bello Dambazau, 61 ans, a été chef d'état-major de l'armée sous l'ancien président Umaru Yar'Adua de 2008 à 2010 et était pressenti pour le portefeuille de la Défense qui lui a finalement échappé.

Mais ce militaire formé aux Etats-Unis détient également des diplômes en justice pénale, relations internationales et criminologie, des domaines d'expertise précieux pour l'Intérieur.

Il a été professeur de criminologie à mi-temps à la faculté de droit de l'Université Ahmadu Bello à Zaria, dans l'Etat de Kaduna, la plus grande du pays et la deuxième du continent, et a écrit plusieurs ouvrages.

M. Dambazau était militaire d'active lorsque Muhammadu Buhari était à la tête d'une junte dans les années 1980. Il dirigeait le comité en charge de la sécurité du parti Congress for Progressive Change quand le général Buhari était son candidat à la présidentielle en 2011.

Il a également été en charge du renseignement et de la sécurité pour le Congrès progressiste (APC), qui gouverne aujourd'hui le pays au niveau fédéral.

- Geoffrey Onyeama (Affaires étrangères) -

Agé de 59 ans, Geoffrey Onyeama est diplômé en sciences politiques de l'Université de Columbia, à New York, et en droit de la London School of Economics et de l'Université de Cambridge.

Titulaire du barreau au Royaume-Uni et au Nigeria, il a, de 1986 à 1996, exercé en tant qu'avocat d'affaires spécialiste de la propriété intellectuelle, travaillant notamment avec l'ONU sur le développement en Afrique.

ade-phz/fra/jlb

EXXONMOBIL